Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Amadou Traoré, Président de la fédération malienne de judo : « Notre ambition c’est d’être dans les compétions internationales »

Dans une interview, Amadou Traoré, le président de la Fédération malienne de Judo a levé un coin de voile sur les ambitions et les objectifs de sa structure. Profitant de la même occasion, le président Amadou Traoré a invité toutes les générations de cette discipline à la paix et à la cohésion. Lisez plutôt.

Amadou Traore president federation malienne judo

La lettre du Mali : Aujourd’hui comment se sent la fédération malienne de Judo ?

Amadou Traoré : Merci de m’avoir donné l’occasion de m’exprimer. La Fédération malienne de judo se sent très bien puisque c’est un nouveau bureau qui a été mis en place il y a juste quelques mois de cela. Pour le moment tout va bien.

Aujourd’hui quelle est votre vision du Judo malien ?

Notre vision du judo malien, c’est de le faire avancer. Organiser des compétitions locales pour détecter les talents, puis faire face aux compétitions de grandes envergures internationales. En plus de cela, nous voulons ramener la paix, cohésion et le respect mutuel qui sont les bases fondamentales d’une discipline sportive. Nous avons des objectifs pour ce mandat précisément. Il s’agit du championnat d’Afrique qu’on est en train de préparer et les jeux olympiques qui se pointent à l’horizon en vue de porter haut le drapeau malien. Nous venons d’avoir un entraineur Cubain, avec qui nous allons travailler sur le résultat.

Est-ce que la Fédération malienne de Judo est-elle confrontée à des difficultés. Si oui lesquelles ?

Les difficultés ne finissent pas puisque la promotion et la consolidation des acquis de cette discipline est liée au moyen financier. Alors que la Fédération est confrontée à un déficit financier. Certes, nous avons des partenaires  comme la Sotelma-Malitel, qui nous permet d’organiser des compétitions à l’intérieur et le PMU-Mali aussi qui nous assiste pour des formalités bureaucratiques, les matériels de bureau etc, mais en dehors de ça nous n’avons pas d’autres ressources financières pour faire face à toutes nos ambitions.

Quel sentiment vous anime après la participation du Mali au tournoi d’Abidjan récemment ?

Au tournoi d’Abidjan, notre pays a participé avec brio. On a eu huit médailles, dont 3 Or, 4 Argent et une médaille de bronze. Toutes choses qui prouvent qu’on est en train de travailler sur le résultat. En effet, les mots me manquent pour féliciter nos jeunes et les entraineurs pour avoir donné les meilleurs d’eux-mêmes. Je remercie également le ministère des Sports et nos partenaires pour leur soutien et leur engagement à nos côtés.

Quel appel avez-vous à lancer des Judokas, aux amateurs de la discipline et ainsi qu’à vos partenaires ?

Nous demandons l’assistance de tout le monde tant sur le plan moral, matériel que financier. Sur ceux, je lance un appel aux anciens Judokas, à tous ceux qui aiment cette discipline, à nos partenaires pour qu’ils nous assistent pour qu’on puisse atteindre les objectifs.

Quel souhait avez-vous pour le Mali ?

Mon souhait le plus ardent, c’est le retour définitif de  la paix. Que les fils et les filles de ce pays se réconcilient au sein de la même famille. Pour que notre pays puisse faire face aux nombreux défis qui l’attendent. Donc, vive la paix, pour que vive un Mali réconcilié et émergeant.

Cheick Hassane

Source: La Lettre du Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct