Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Wally, un jeune apprenti boulanger malien est menacé d’expulsion à Ferrières

Le titre de séjour provisoire de Wally s’achève bientôt. L’état laisse au jeune malien de 19 ans jusqu’au 22 janvier pour quitter le territoire français. La préfecture estime qu’il a un faux passeport, mais ses employeurs se battent pour lui considérant qu’il est très doué et intégré socialement.

A Ferrières, en Charente-Maritime, les propriétaires d’une boulangerie se battent depuis plusieurs mois pour tenter d’éviter l’expulsion de leur apprenti, Wally, d’origine malienne. Avec des parents décédés, et en danger dans son pays, il est arrivé en France à l’âge de 15 ans. Passé par l’Algérie, la Lybie, et l’Italie, il est arrivé en Lot-et-Garonne. Si au départ, il se voyait plutôt cuisinier, c’est finalement à Ferrières, en Charente-Maritime où il s’est véritablement intégré. Apprenti exemplaire, aux dires de ses employeurs, il bénéficie jusqu’à lors d’un titre de séjour provisoire pour ses études en alternance au CFA de Lagord.

La préfecture estime que Wally a un faux passeport.

Ce titre de séjour s’achève bientôt. L’état laisse au jeune malien de 19 ans jusqu’au 22 janvier pour quitter le territoire français. La préfecture estime qu’il a un faux passeport, mais ses employeurs se battent pour lui considérant qu’il est très doué et intégré socialement. Pour la gérante de la boulangerie “Le Talmeunier” à Ferrières, Géraldine Floch :

“Ses papiers, il les a obtenu au Mali, il ne comprend pas la situation. L’état français estime que c’est un passeport falsifié, mais au delà de çà, sur le plan humain, on trouve qu’il s’est formidablement bien intégré. C’est un apprenti exceptionnel, très doué, arrivé d’ailleurs à la troisième place du concours du meilleur jeune boulanger de France en octobre dernier. Il étudie en alternance au CFA de Lagord, et décroche de très bonnes notes au-dessus des 15.” 

Wilfried Ravet, est le maître d’apprentissage de Wally à la boulangerie de Ferrières : “Cela fait vingt ans que je suis boulanger, j’ai jamais vu un apprenti pareil. On lui dit les choses, une fois, deux fois, et c’est assimilé. Il est ponctuel, avenant, et franchement, il est exceptionnel. Je suis surpris de voir ce qu’il se passe aujourd’hui. On ne peut pas perdre ce bon élément là c’est pas possible.”  

Une pétition est en ligne sur change.org, plus de 24 000 personnes l’ont déjà signée pour tenter d’obtenir une prolongation de son titre de séjour. Wally, pas très à l’aise, et souhaitant rester en retrait, laisse ses employeurs monter aux créneaux dans cette affaire.

Source: francebleu

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct