Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Transport : La FENAGROUP renforce les capacités de ses membres

Débutée le 10 de ce mois, la session de formation organisée par la Fédération Nationale des Groupements Professionnels des Transporteurs du Mali (FENAGROUP) en collaboration avec le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA) a pris fin le samedi 15 décembre 2018 dans la salle de réunion de l’INRSP. Cette session de formation de cinq jours a été sanctionnée par des remises d’attestation aux participants.

En tout 80 participants ont été formés durant cet atelier de formation, dont 40 personnes sur « la règlementation dans le domaine du transport » et 40 autres sur « la gestion administratives et financières » dans le domaine du transport et de façon générale.  Au dire de Ibrahim Maiga, vice-président de la FENAGROUP, cette formation a été initiée pour les transporteurs du Mali incluant les chauffeurs et les chefs d’entreprises. Selon lui, l’objectif de cette formation est de rehausser le niveau de leurs membres du fait que le secteur du transport rencontre des difficultés. A l’en croire, l’une des causes de ces difficultés est la connaissance des règlements qui sont au niveau du transport.Parlant des résultats attendus de ces trois jours de formation, il dira que c’est d’avoir une grande connaissance de leur métier. « Parce qu’aujourd’hui, les transporteurs se plaignent beaucoup des policiers, de l’état. Tout ça est vraiment dû à leur mauvaise connaissance secteur », a-t-il évoqué.

Dans son intervention, le représentant du directeur général du FAFPA, Toungo Traoré,a apprécié cette initiative. Tout en s’adressant aux participants en leur faisant savoir que le FAFPA est fière de participer au financement de grande formation de 80 membres de la fédération. Il dira que c’est conformément à sa mission de soutenir des ressources humaines  du secteur privé pour devenir plus compétitif et que c’est uniquement à ce prix que le Mali pourra gagner la bataille du développement économique et de création d’emplois.   « Un secteur doté de mains-d’œuvre qualifié, est un secteur compétitif, qui gagne de la croissance et de l’argent », a-t-il expliqué. Par ailleurs, il a réaffirmé la disponibilité du FAFPA à les accompagner.

Ousmane Baba Dramé

Le republicain mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct