Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Touréla : les assassins des orpailleurs interpellés par la brigade territoriale de Sénou

Au Mali, il est de plus en plus constaté que les zones abritant des activités d’orpaillage constituent également des refuges pour des bandits. Tel est le cas du site de Touréla, où plusieurs bandits ont été interpellés parce qu’ils auraient contribué à la disparition de cinq personnes sur ce site.

Touréla, situé à 47 km de Sénou, abrite un site d’orpaillage qui défraie de plus en plus la chronique. L’absence de véritable ordre dans cet endroit tant convoité pour la richesse de son sous-sol donnerait l’impression à certains qu’ils sont en possession de tous les droits pour s’enrichir.

Sur ce site, une bande de criminels de 9 personnes, dont 2 jeunes filles, a été interpellée par la brigade territoriale de Sénou, le 18 janvier 2021. Une interpellation qui intervient après l’écho de la disparition de 5 personnes sur le site d’orpaillage de Touréla. Selon le commandant de la Brigade territoriale de la gendarmerie de Sénou, le sous-lieutenant Moussa Touré, depuis un certain temps la disparition de personnes est constatée sur ce site.

Le commandant de la brigade précise que c’est à la suite de la disparition d’un homme en mi-janvier que des recherches approfondies ont conduit à l’arrestation de 4 personnes, qui ont d’ailleurs avoué leur forfait. Une révélation qui a permis de préciser les pistes. Car ces personnes arrêtées ont dénoncé les 5 autres complices.

La brigade de la gendarmerie de Sénou a rendu toute sa reconnaissance à la population de Touréla, dont la collaboration n’a point fait défaut. Une situation qui prouve le rôle prépondérant que la population peut jouer dans la lutte contre l’insécurité.

Le capitaine Mady-Oulé Dembélé, commandant de la Compagnie territoriale de la Gendarmerie de la rive droite de Bamako, a saisi cette occasion pour inviter la population à plus de confiance aux Forces de Sécurité. Il leur demande surtout de les aider davantage à travers des informations fiables. Il faut soutenir les forces de l’ordre dans le cadre de la police de proximité, qui est une participation des citoyens à leur propre sécurité, a-t-il également indiqué.

Togola

Source: Journal le Pays- Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct