Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Taekwondo : Le ministre Seydou L. Traoré ceinture noire, 2è dan

La Fédération malienne de taekwondo (FEMAT) a procédé, vendredi dernier, à son siège au stade Ouezzin Coulibaly, à la remise du diplôme international de ceinture noire, 2è dan, au ministre des Mines, de l’énergie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré.

 

La cérémonie était présidée par le premier responsable du taekwondo national, Maître Alioune Badara Traoré, ceinture noire, 7è dan, en présence de plusieurs autres grands Maîtres, dont Maître Bakary Diawara «Yankee», Maître Sékou Keïta et Maître Mamadou Sow, tous ceintures noires, 7è dan.

Les responsables de la Ligue de taekwondo du District de Bamako, de la direction technique nationale et du groupement jeunesse taekwondo du Mali sont également venus partager ce moment de bonheur avec le ministre Traoré. Pour mémoire, le ministre des Mines, de l’énergie et de l’Eau a été admis au grade de ceinture, 2è dans lors de la cérémonie de passation de ceintures qui s’était déroulée, le samedi 6 mars au Centre Moon Kwan Myung de Baco-Djicoroni.

La session était basée sur le poomsae, les techniques de base, la technique attaque-défense, le combat et les épreuves orales. «Aujourd’hui (vendredi 26 novembre, ndlr) j’ai un sentiment de bonheur, de fierté et de reconnaissance vis à vis de ces grands Maîtres qui ont accepté de prendre leur temps pour me procurer des conseils et me permettre d’arriver à ce niveau.

J’associe à ces remerciements la Fédération malienne de taekwondo qui m’a fait l’honneur d’organiser cette cérémonie de remise de ma distinction», a déclaré Maître Seydou Lamine Traoré, après avoir reçu son diplôme des mains de Maître Bakary Diawara «Yankee».

«Je remercie les grands Maîtres ici présents, depuis plusieurs années, ils se battent pour le développement des arts martiaux au Mali et méritent respect et considération, a témoigné le ministre des Mines, de l’énergie et de l’Eau. Je voudrais simplement leur dire que je reste un élève de taekwondo et je reste discipliné.

Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour relever les défis de la pratique du taekwondo. Mais surtout, il s’agira aussi pour moi de faire honneur à cette discipline». «Au delà de cette cérémonie, l’idée que ces grands Maîtres veulent véhiculer, c’est faire passer un message à la jeunesse.

C’est dire aux jeunes que la pratique du sport, en général et des arts martiaux, en particulier peut leur permettre de porter haut le drapeau du Mali et faire connaître le pays à travers le monde», insistera Maître Seydou Lamine Traoré, qui a débuté sa carrière de pratiquant de taekwondo, quand il était au lycée.

Le président de la FEMAT a exprimé sa joie de voir un ministre de la République pratiquer le taekwondo à ce niveau, avant de féliciter Seydou Lamine Traoré pour son admission au grade de ceinture noire, 2è dan. «L’exemple et le parcours de Seydou Lamine Traoré ne peuvent que contribuer à la promotion et au développement du taekwondo dans notre pays, a salué Maître Alioune Badara Traoré, ceinture noire, 7è dan.

Seydou Lamine Traoré a toujours été un élève qui respecte les vertus du taekwondo, à savoir la discipline, le respect d’autrui et l’abnégation au travail. Nous sommes tous fiers de lui, il mérite cette cérémonie», a dit le président de la FEMAT. Prochaine étape pour le ministre Traoré, le grade de ceinture noire, 3è dan.

Seïbou S. KAMISSOKO

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct