Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Région de Kita : Le gouverneur prend attache avec les populations

En vue de prendre attache avec les différentes communautés de sa région, le gouverneur de la Région de Kita, Daouda Maïga, s’est rendu, samedi dernier, à Sébékoro pour s’entretenir avec les populations des Communes de Sébékoro, Kassaro, Madina.

Les populations de la Commune de Fouladougou ont réservé un accueil chaleureux à la délégation du gouverneur. Des prestations folkloriques du terroir (Bandigui, danse des chasseurs, chants des griots) ont émerveillé l’hôte du jour. Le représentant du chef du village de Sébékoro, Samboudjan Diakité, a souhaité la bienvenue au gouverneur Daouda Maïga.
La visite du chef de l’exécutif régional a été perçue comme une fierté par les ressortissants de Sébékoro.

Selon le président de l’Association des ressortissants et sympathisants de Sébékoro (ARSS), Sékou Oumar Diarra dit Barou, le village de Sébékoro a été honoré par la visite du gouverneur de Kita. L’occasion était opportune pour les représentants de l’ARSS pour présenter des doléances.

Ces préoccupations concernent le découpage administratif de l’arrondissement de Sébékoro qui doit devenir un cercle, les questions sécuritaires, les dispositions pratiques à prendre par rapport aux forêts classées de la localité qui ont tendance à devenir des niches de terroristes, les questions d’éducation et d’emploi des jeunes.

Pour sa part, le maire de la Commune rurale de Sébékoro, Mamadou Mafo Diakité, au nom de ses autres collègues de Faladougou, s’est réjoui de la nomination de Daouda Maïga comme gouverneur de la Région de Kita. Il a signalé l’impraticabilité des routes surtout en cette période d’hivernage, la faible mobilisation des ressources, l’insécurité grandissante avec ses corollaires de braquages sur la route nationale 24 (RN24), le manque d’infrastructures sanitaires, entre autres. «Nous fondons beaucoup d’espoir sur vous pour la résolution de ces problèmes», s’est-il adressé au gouverneur avant de souligner que Fouladougou regorge d’énormes potentialités en termes d’agriculture, d’élevage et de biodiversité.

Le chef de l’exécutif régional de Kita a placé sa visite dans le cadre d’une tournée entamée dans les différents arrondissements de sa région afin d’être au plus près des populations. Daouda Maïga rappellera que notre pays fait face à des difficultés sur le plan sécuritaire, économique et politique. Selon lui, la stabilité de la Région de Kita a un coût et un prix qui dépendront de l’administration, des forces de sécurité, des collectivités, des communautés, entre autres.

«Nous n’allons pas attendre que le danger frappe à notre porte pour nous organiser et y faire face», a-t-il indiqué. «Il est important, au regard de notre situation, d’être vigilant, de veiller aux portes et fenêtres par lesquelles les dangers peuvent arriver», a-t-il conseillé.

Aussi, il a demandé aux populations de se protéger contre la maladie à coronavirus surtout à se faire vacciner pour se prémunir contre la pandémie. Daouda Maïga a, par ailleurs, invité les habitants de Fouladougou à prendre soin de la forêt. Car, pour lui, si l’arbre est exploité rationnellement, il bénéficiera à toutes les populations et brillera comme de l’or pour tout le monde.

Oumar DIAKITÉ

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct