Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Recyclage des déchets plastiques : Lena déco expose son savoir-faire

Dans le cadre des activités de la 22ème édition de la Quinzaine de l’environnement, la promotrice du Groupement d’intérêt économique (GIE) Lena Déco, Hélène Argidame, a animé un point de presse sur l’importance du recyclage des déchets plastiques dans la protection de l’environnement. C’était le jeudi dernier dans la salle de réunion de l’Agence pour l’environnement et du développement durable (AEEDD).

Lena Déco est une entreprise créée en mai 2020 pour réduire le niveau de dégradation de l’environnement. Pour y arriver, elle valorise les déchets plastiques afin de préserver l’environnement et la qualité de vie des populations.

Pour ce faire, Lena Décor ne dispose pas de machine. Ses employés travaillent à la main avec de maigres moyens. Le processus de transformation des déchets se fait en quatre étapes. La collecte des bidons plastiques se fait auprès des familles, des voisins, des parents et des amis. S’ensuivent la phase de tri, puis celle de stockage. Après ces étapes, ils les nettoient avant de procéder à la transformation qui consiste à faire des bidons, des pots de fleurs, a expliqué la promotrice de Lena Déco.

Pour la conférencière, le recyclage des déchets plastiques s’impose comme l’une des solutions les plus efficaces en matière de lutte contre la pollution de l’environnement et de contribution à la restauration des écosystèmes. Une projection vidéo a permis d’attirer l’attention de l’assistance sur l’impact des déchets plastiques sur la santé des populations, notamment les espèces animales et la biodiversité en général.

D’où l’importance, selon Hélène Argidame, de se pencher sur la gestion des déchets qui est l’une des principales problématiques pour les générations à venir. « Des solutions doivent désormais être mises en place pour le recyclage, la réutilisation ou la valorisation de ces déchets, qui font partie des objectifs de Léna déco », a-t-elle suggéré. Toute chose qui permettra, selon la promotrice, la réduction de la pollution, des risques écologiques et la protection de l’environnement.

À la fin de son exposé, Hélène Argidame a invité la population à persévérer dans la préservation et la restauration des écosystèmes. «Sachons que nous sommes en faute si nous ne protégeons pas notre environnement», a-t-elle laissé entendre.

F. C

Source: Essor

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct