Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

PRVM Faso Ko : Samba Coulibaly, le nouveau président !

Le Parti pour la Restauration des Valeurs du Mali (PRVM Faso Ko a tenu son congrès extraordinaire le samedi 27 février 2021 au Centre International de Conférences de Bamako (CICB). Objectif : relire les textes du parti, adopter des résolutions et élire un nouveau président à la tête du parti. Après les travaux Samba Coulibaly a été choisi par 119 délégués pour conduire la destinée du PRVM Faso Ko pendant 5 ans.  

Comme annoncé depuis le 30 décembre passé, les secrétaires généraux des sections du PRVM Faso Ko ayant contesté le congrès extraordinaire du 26 décembre 2020, le parti a tenu son nouveau congrès le 27 février 2021.

C’est Samba Coulibaly de la section de Bafoulabé, région de Kayes qui a été choisi pour conduire la destinée du PRVM Faso Ko durant les cinq prochaines années.

Il avait en face quatre autres candidats, notamment Moussa Tounkara de la Commune I (Bamako), Madani Samaké de Sikasso, Kalilou Konaré de Kangaba (Koulikoro) et Mamadou Séguré de Djené (Mopti).

Mais après des concertations, les Candidats de Bamako, de Sikasso, de Koulikoro (Kangaba) ont décidé de se rallier à Samba Coulibaly candidat de Bafoulabé (Kayes).

Ce dernier battra en suite Mamadou Séguéré de Djené (Mopti), le seul candidat en face avec à 119, 6 six contre et 0 abstention.

Comme mentionné dans les nouvelles recommandations du parti, Samba a juré devant les militants du PRVM Faso Ko d’accomplir son devoir de président avec loyauté.

Dans son élocution, le nouveau président n’avait visiblement pas trop de mots à dire.  « L’heure n’est plus aux discours mais au travail » a-t-il indiqué en a invitant l’ensemble des militants à s’engager pour la réussite de la transition, car selon lui, il faut que cette transition s’achève d’abord pour que ceux qui prétendent prendre le pouvoir se positionnent.

Un autre temps fort de ce congrès était l’adoption des résolutions   qui feront l’objet de chantier du nouveau président et de son équipe. Ces résolutions sont entre autres :  Le renforcement  de la structuration et l’implantation du parti à l’intérieur et à l’extérieur du pays ;  La prise  des dispositions nécessaire  en vue de la participation du parti aux futures échéances électorales ;  L’acquisition  d’un siège pour le parti à Bamako et à l’intérieur du pays ;  La réalisation  d’une visite du président  du bureau national dans toutes les sections avant la fin d son mandat ; La mise  en place une politique de conciliation et de récupération ;  Faire de la détention de la carte de membre, une exigence au sein du parti ; Le renforcement de  la visibilité du parti à travers des plaques de signalisation sur les grands axes routiers  et affiches géantes dans les structures ;  Le renforcement la stratégie de communication interne du parti par l’opérationnalisation d’un secrétariat  permanant ; Faire un appui aux sections, aux candidats lors des élections ; La veille  sur le paiement des cotisations ; L’atteinte de  plus de 1000 élus aux prochaines élections communales  et  plus de 10 députés  aux législatives ; Tisser des partenariats avec les associations et organisations féminines ;  La traduction  et la  diffusion des textes du parti dans les langues nationales ; Rendre obligatoire la prestation de serment du président du bureau politique national  devant les congressistes ; Fournir et diffuser le bilan morale et financier du bureau exécutif  national en fin de chaque année ; Mandater le bureau exécutif national à remembrer et dynamiser les bureaux  du  mouvement national des jeunes et celui des femmes ; Doter le parti d’un document « projet de société » ; Exiger au bureau exécutif national, de se prononcer sur les questions d’intérêt  nationales  et  Œuvrer pour la création d’emplois pour les jeunes.

Pour relever ces défis, le président a sollicité l’accompagnement de tous les militants du PRVM Faso Ko.

Selon les organisateurs, sur 49 sections sur l’ensemble du Mali, les délégués de 37 sections ont participé aux travaux de ce nouveau congrès.

Dans la composition de ce bureau exécutif national de 111 membres, Samba Coulibaly est succédé successivement par Ablaye Keita, Maïmouna Makalou, Daouda Traoré, Madani Samaké, Bourama Traoré, Lamissa Diarra, Amadou Boubacar Barry, Issa Touré, Abdoulaye Cissé et Abba Diaranga.

C’est désormais   Dr Abdoul Karim Keita le Secrétaire général du PRVM Faso Ko.

Issa Djiguiba

Source: Journal le Pays- Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct