Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Pour la réussite de la transition : Le mouvement des jeunes pour le soutien à la transition se mobilise

En date du samedi 13 mars 2021, les membres du mouvement pour le soutien à la transition (M.S.J.T) ont, avec à leur tête Amadou Guindo, animé une conférence de presse à la maison de la femme sise à Sabalibougou. L’objectif était d’appeler les Maliens de l’intérieur et de l’extérieur à soutenir les autorités transitoires.

Pour une transition réussie, nombreux sont les militants du M.S.J.T qui se disent « engagés » et « débuts » pour l’atteinte des objectifs. Tels étaient les messages d’Ibrahim Maré, président d’honneur de cet évènement ; Amadou Guindo, président du mouvement ; Mohamed M. Maiga, 1er vice-président ; Alpha Sarmoye, secrétaire général du M.J.S.T. Dès l’entame de ses propos, le président du mouvement a déclaré : « Notre pays a besoin de nous tous ainsi que de nos efforts pour son développement et un avenir radieux de tous. En un mot, ce pays a besoin de nous pour soutenir la transition ».

Le mouvement des jeunes pour le soutien à la transition a pour mission de soutenir la transition, parce que soutenir la transition c’est soutenir le Mali, a expliqué le président du mouvement. « Lorsqu’on parle de la transition, on parle de tout le monde, et du Mali entier. Les autorités transitoires ont besoin de notre soutien », déclare Amadou Guindo qui a confié : « Il est temps de se donner les mains, de s’unir pour aider les autorités transitoires afin de sauver le Mali ».De son avis, c’est l’union qui fait la force, et  il ne faut jamais que les citoyens baissent les bras par rapport au soutien des nouvelles autorités. Pour ce qui est la part du mouvement, le président Amadou Guindo a donné sa voix : « Nous allons accompagner cette transition jusqu’au bout ».

De son côté, le 1er vice-président Mohamed M. Maiga a illustré  que ce mouvement a été créé il y a quatre mois de cela. Et de préciser qu’ils envisagent ainsi rassembler les Maliens à travers ce mouvement afin que l’intérêt collectif prime sur le particulier.

Soutenir cette transition veut dire de laisser l’intérêt privé de côté au profit du collectif. En ce sens que pour un meilleur avenir du Mali, chaque Malien doit continuer à jouer sa partition, exprime le 1er  vice-président. Tenant compte de ses précisions, il est temps que les Maliens se donnent les mains et que chacun se demande ce qu’il peut faire pour ce pays. On peut soutenir la transition en sensibilisant les populations, la soutenir, c’est conforter les autorités à prendre des bonnes décisions, a clarifié  Ibrahim Maré. Aussi, Ibrahim Maré a laissé entendre au public que la réussite de cette période sera une réussite de tous les enfants du pays.

Considérant le lourd tribut payé par les fils du pays pour accéder au changement le 18 août 2020 ; considérant l’attachement du M.J.S.T aux valeurs et principes ainsi que l’urgence et la nécessité de doter le Mali d’un organe transitoire afin de combler le vide constitutionnel, « nous, membres de ce mouvement conscients des défis et de la situation actuelle du Mali, avons décidé de soutenir les nouvelles autorités .Ce, dans le sens à œuvrer pour le développement du Mali »,expliquent-ils dans leur déclaration.

Mamadou Diarra

Source: Journal le Pays- Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct