Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Plateau dogon: Tension entre FAMA et Dan Nan Ambassagou

La tension était vive, ce dimanche 18 novembre, entre les FAMA et la milice auto-défense Dan Nan Ambassagou. Et pour cause, des hommes armés non identifiés ont réveillé par des coups de feu les populations du village de Koromatintin, commune de Dougoutené. Face à cette situation, les combattants de Dan Nan Ambassagou sont allés s’installer dans le village, pour assurer la sécurité des populations et leurs biens. Le même jour, cinq véhicules pick-up d’un détachement, des FAMA basé à Koro, conduit par le Colonel Modibo Koné ont encerclé le village, où avaient déjà pris position les hommes de la milice d’auto-défense dogon. Vers 5 heures du matin, deux autres pick-up sont venus en renfort et ont ouvert le feu sans sommation. Selon les responsables de Dan Nan Ambassagou, les dégâts sont importants : 4 blessés graves évacués à l’hôpital Sominé Dolo, la concession de Mariam Togo incendiée et deux habitations autres détruites ; 11 motos des chasseurs brûlées, plusieurs personnes portées disparues et plusieurs animaux emportés par les FAMA. Le lendemain, des hommes armés non identifiés sont venus réoccuper le village et aujourd’hui, il est sous contrôle de ces hommes armés.

Il est important de rappeler que c’est le même détachement conduit par le Colonel Modibo Koné qui a brulé 93 motos des chasseurs.

Face à cette situation, le chef d’état-major de Dan Nan Ambassagou, Youssouf Toloba, dans un communiqué, attire l’attention du gouvernement et l’invite à prendre toutes les dispositions pour faire la lumière sur cet acte barbare du colonel Modibo Koné qui n’en est pas à son premier acte du genre et d’infliger des sanctions contre ces malfaiteurs qui viennent s’attaquer à des Maliens qui, de façon volontaire, ont décidé de sécuriser leurs parents. Il demande la libération sans délai des chasseurs arrêtés par les FAMA et la restitution de tous les biens saisis.

Enfin, le chef d’état-major de Dan Nan Ambassagou demande au gouvernement de faire le choix entre le pays dogon et le colonel Modibo Koné et le somme de quitter la zone.

Un fait, deux versions

Ce que la milice d’autodéfense appelle agression est considéré par le ministre de la Défense et des anciens combattants comme une mission de sécurisations des personnes et de leurs biens. En effet, dans un communiqué en en date du 19 novembre, le département en charge de la défense des anciens combattant ‘’informe l’opinion nationale et internationale que tôt ce matin 19 novembre 2018, le FAMA, dans leur mission de sécurisation et de protection des populations, ont détruit un groupe armé dans la localité de Kolongo, un village situé dans le cercle de Bankass, région de Mopti’’.

Au cours de cette opération, poursuit le ministre, les FAMA ont tué quatre assaillants et fait quinze prisonniers. Elles ont aussi récupéré vingt-deux armes collectives et individuelles et une quantité importante de munitions.

Une action qui amène le ministre à féliciter et à galvaniser la troupe face aux agresseurs.

« Le ministre de la Défense félicite les FAMA et les encourage dans leur mission de sécurisation des personnes et de leurs biens sur toute l’étendue du territoire nationale », indique le communiqué du MDAC.

Il sollicite davantage la confiance indispensable des populations et les remercie pour leur soutien au FAMA.

Par Sidi Dao

Info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct