Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Recherche: la BCEAO voit grand

La 6e édition du ‘’Prix Abdoulaye FADIGA, pour la promotion de la recherche économique dans l’Union’’, du nom de son premier Gouverneur, a livré son verdict hier, au cours d’une cérémonie organisée au siège de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Ce prix biennal institué par la BCEAO, d’une valeur de 10 millions francs CFA, vise à contribuer au développement des activités de recherche au sein de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), en récompensant un travail de recherche original, portant sur un sujet d’ordre économique, monétaire ou financier et présentant un intérêt scientifique avéré pour les États membres de l’UEMOA et pour la BCEAO.

L’édition 2018 a réuni les sommités de l’économie et de la finance d’Afrique et d’ailleurs.

Le Gouverneur de la BCEAO, Tiemoko Meyliet KONE, a rappelé que le ‘’Prix Abdoulaye FADIGA’’ récompense, tous les 2 ans, de jeunes chercheurs dont les travaux constituent des outils d’analyse et de connaissance de nos économies. La vidéo projetée avant son intervention faisant foi, M. KONE a vanté les qualités humaines, la vision et le réalisme de celui qui a été le premier Gouverneur africain de la BCEAO.

Il a expliqué que pour l’édition 2018 du Prix Abdoulaye FADIGA, deux personnalités ont été retenues pour parrainer l’événement afin de magnifier leur talent, leur loyauté et leur dévouement à l’institution qu’elles ont servie durant des décennies. Il s’agit de Mme Ndèye Elisabeth DIAW et de Mme Marie Elisabeth Viviane ZUNON KIPRE. Elles ont fait partie de la haute hiérarchie de la Banque et servent désormais leurs pays à d’autres niveaux de responsabilité, a souligné le Gouverneur. Par ce parrainage, a-t-il poursuivi, il s’agit de rendre hommage à toutes les femmes qui ont participé à l’histoire de la BCEAO, ainsi qu’à toutes celles qui œuvrent au quotidien pour la réalisation de sa délicate mission.

Pour conclure, M. KONE a donné l’assurance que la banque tiendra toutes ses promesses à l’endroit des lauréats, notamment la possibilité de sollicitation de bourse pour terminer les recherches ; la possibilité de séjour de 2 ans à la banque pour aller plus loin.

Aussi a-t-il fait savoir qu’une réflexion est en cours pour étendre le Prix Abdoulaye FADIGA à toute l’Afrique, au regard de l’envergure de l’homme et même lui donner une autre dimension dans le cadre d’une fondation qui porterait son nom.

A la suite du Gouverneur, le Président du Comité de lecture du Prix Abdoulaye FADIGA, le Professeur Adama DIAW, a expliqué la procédure de sélection des dossiers. Au niveau du règlement du prix, l’étude présentée doit remplir les critères suivants : porter sur un sujet d’ordre économique, monétaire ou financier et présenter un intérêt scientifique avéré pour les États membres de l’Union et pour la BCEAO ; présenter une problématique claire et une revue littéraire suffisamment documentée ; être originale ou apporter des solutions nouvelles à des questions déjà traitées ; être présentée sous forme d’étude scientifique…

Ainsi, après une présélection où 9 articles ont été retenus sur 37, le jury a choisi à l’unanimité le lauréat du Prix, à savoir Vinimou AKATIGUE du Togo, doctorant à la Faculté des sciences économiques de l’Université de Lomé dont le travail a porté sur la survie des banques de l’UEMOA, en mettant le rôle crucial des fonds propres dans cette survie. En plus des avantages cités ci-dessus, il bénéficie d’un chèque de 10 millions de francs CFA.

Trois prix d’encouragement ont été remis à Aboudou OUATTARA, Kouamé Désiré KANGA de la Côte-d’Ivoire et Ruben BARANABAS du Bénin.

Au nom des récipiendaires, le Lauréat du Prix Abdoulaye FADIGA, a exprimé sa gratitude à la BCEAO.

Dans leurs allocutions, Ndèye Elisabeth DIAW et Marie Elisabeth Viviane ZUNON KIPRE ont fait un témoignage où elles exhortent les femmes à mériter la confiance placée en elles par les hautes autorités.

Au nom de la famille, Djibril FADIGA, a remercié la Banque pour avoir su honorer la mémoire de leur père et les vertus qu’il a toujours incarnées et servies.

Pour boucler la cérémonie en beauté, le Gouverneur, entouré des deux vice-gouverneurs, a reçu le Certificat de conformité à la norme PCIDSS pour la fiabilité de son système d’information.

PAR BERTIN DAKOUO

Info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct