Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Paix et stabilité dans le pays : L’Association Mali lumière internationale invite la jeunesse au patriotisme

Soutenir le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta, les forces armées du Mali et sensibiliser les jeunes sur le bon usage des réseaux sociaux avec patriotisme, l’Association Mali lumière internationale s’engage pour contribuer à la paix et à la stabilité dans le pays.

Il est 15 heures, le samedi 6 avril dernier, la maison des ainés de Bamako commence à recevoir les premiers arrivants dans le cadre du meeting d’information, de sensibilisation et de soutien aux actions du Président IBK et aux forces armées du Mali. Arrivés sur les lieux en SOTRAMA, sur des motos, des jeunes, des femmes et des hommes sont mobilisés. Avant 16 heures, la salle est pleine et les conférenciers prennent place au présidium. Ce grand meeting est organisé par l’association Mali Lumière Internationale dont les principaux conférenciers étaient, le Président du parti PSDA, Ismaël Sacko et Adama Koné, ancien Ministre. C’était en présence du Président de l’association Madou Diarra et la Marraine Mme Saran Doumbia.

Souhaitant la bienvenue à tous, le Président Diarra a campé le décor en précisant que cette rencontre consiste à créer un cadre de rencontre pour débattre sur l’Etat de la nation et se faire comprendre.

Devant l’assistance venue en grand nombre, l’ancien Ministre Adama Koné est intervenu sur la nécessité de l’union autour du Président IBK pour l’aider à surmonter les problèmes qui assaillent le pays. Pour lui, les différentes manifestations contre le Régime ne sont pas nature à favoriser le développement et la situation actuelle du pays n’a pas besoin de cela.

«Donnons-nous la main pour aller de l’avant, demande M. Koné, puis, il ajoute. Nous avons élu le président, alors aidons-le».

Considérant le rôle important que joue la jeunesse sur les réseaux sociaux sur la situation du pays, le conférencier Sacko a invité les jeunes à aimer le pays et de faire la promotion du pays sur les réseaux sociaux pour attirer les investisseurs.

«Si le pays est chaud, il y a des personnes qui utilisent les réseaux sociaux pour simplement proposer des images négatives», estime-t-il, suggérant que dans de tel contexte les messages doivent être ceux de l’amour pour le pays, du patriotisme et du dépassement de soi.

Ismaël Sacko a également invité les jeunes à connaitre le pays, à faire le don de soi pour le pays, pour son prochain, pour un Mali de paix de stabilité où chacun aura sa place.

Ousmane MORBA

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct