Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Opération Maliko Théâtre-Est Gao : Sortie de la première promotion des Brevets d’Armes Numéro 1 et 2

La cérémonie de sortie de la première promotion des Brevets d’Armes numéro 1 et 2 (BA1-BA2) Infanterie et Garde Nationale du Centre de Formation d’Infaterie de Gao, s’est tenue le vendredi 16 juillet 2021 à la place d’armes du Camp Firhoun Ag Alinçar de Gao. Elle s’est déroulée en présence du gouverneur de la région de Gao, le général Moussa Moriba Traoré, du Commandant Théâtre Est de l’opération Maliko, le colonel-major Toumany Koné et le commandant secteur 1, le colonel Issa Mamadou Coulibaly.

 

Débutée le 17 mai 2021 au profit des stagiaires fantassins de l’Armée de Terre et ceux de la Garde Nationale présents sur le Théâtre-Est de l’opération Maliko, ce stage de deux mois sans répit était articulé sur un programme riche et diversifié de huit (8) semaines de cours et une semaine d’examens avec un temps horaire de 336 heures.

Ils sont au total, 65 stagiaires dont 41 du BA1 avec 1 personnel féminin et 24 pour le BA2 venus de Gao, de Ménaka, de Kidal, de Bourem et de Gossi à prendre part à cette formation. Une session de formation de renforcement de capacité aux savoirs faire technique et tactique, ainsi que de savoir-être indispensable pour les catégories auxquelles ils appartiennent désormais. Dors et déjà, ces diplômés du Brevet d’Arme numéro 2 (BA2) sont promus chefs de section d’infanterie ayant toutes les capacités pour conduire une section. Ceux du Brevet d’Arme numéro 1 (BA-1), des sous-officiers adjoints, capables de seconder ou de remplacer les chefs de sections aux besoins.

 

Dans son intervention, le commandant de la zone de défense numéro 1 de Gao, le colonel Issa Mamadou Coulibaly a remercié la hiérarchie pour la confiance placée au commandement de la Région Militaire N1 de Gao. Il a également félicité les bénéficiaires pour les efforts abattus durant ce stage. Il a aussi tenu à rappeler aux stagiaires que les diplômes ainsi obtenus ne sont pas une fin en soi, mais le début d’une responsabilité qui exigera des bénéficiaires, la détermination, le courage physique et moral, le professionnalisme dans leurs missions futures.

 

Quant au directeur du centre de formation d’infanterie BA-1, BA-2 de Gao, le chef de bataillon Aly Badra Camara, il s’est dit honoré d’avoir piloté ce stage. Il a exhorté les stagiaires à être responsables et professionnels dans leurs unités ou services, car le défi à relever est énorme.

Les majors du BA-1 et 2, le sergent-chef Djidji Coulibaly et l’adjudant Boubacar Traoré, reconnaissent que la formation était rude et que les instructeurs étaient à la hauteur.

Source : Forces armées maliennes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct