Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Nouvelle loi électorale : La classe politique félicite le CNT

Le toilettage et l’adoption de la nouvelle loi électorale par le Conseil national de transition (CNT) ont été salués par la quasi-totalité de la classe politique qui estime que le texte répond aux aspirations profondes du peuple malien.

Rarement, une loi aura enregistré au tant d’adhésion. De la classe politique à la société civile, en passant par les leaders communautaires et religieux ainsi que la diaspora, la présente loi a été approuvée. Hormis le Premier ministre et son groupuscule de courtisans, aucune entité  malienne n’a protesté contre la présente loi.

Dans cette optique,  l’Adema-Parti africain pour la solidarité et la justice (Adema-Pasj) a produit un communiqué exprimant son satisfécit.   Dans le présent document, déclare-t-on : « L’Adema-Parti africain pour la solidarité et la justice (Adema-Pasj) salue l’adoption par k Conseil National de Transition de la nouvelle loi électorale ce vendredi 17 juin 2022. Cette nouvelle loi qui trace véritablement la voie vers le retour à l’ordre constitutionnel,  reflète les aspirations profondes des forces vives de la nation et, certainement,  celles de la Communauté internationale.

Une opportunité l’Adema de saluer  les membres du Conseil National de Transition pour l’adoption de cette loi électorale. Un acte, juge-t-il  historique qui permet de rassurer les acteurs du processus électoral, ainsi que tous les partenaires de notre pays engagés pour la réussite de la Transition.

Ainsi, rappellera,  l’Adema-Pasjque cet acte historique posé par l’organe législatif de la Transition consacre un engagement fort des autorités à créer les conditions pour la réussite de la Transition a à mettre fin aux souffrances des populations victimes de sanctions économiques et financières de plus en plus insupportables.

Partant, le parti de l’abeille exhortera lacommunauté internationale,  notamment la Cedeao, à accompagner au mieux notre pays pour la réussite de sa Transition et dans sa lutte contre le terrorisme en vue d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Du côté du parti Yelema « Le Changement », on  félicite les autorités de la Transition, en particulier le Conseil National de Transition, et toutes les bonnes volontés s’étant impliquées dans le processus ayant abouti à ce vote. L’adoption de cette loi marque une étape importante dans le processus de retour à un ordre constitutionnel normal. Il  salue la démarche inclusive, constructive et démocratique conduite par le CNT et ayant permis une nette amélioration de la qualité du texte initial, et exhorte les autorités de la Transition à toujours privilégier une telle démarche face aux nombreux défis auxquels notre pays fait face dans cette phase cruciale de notre histoire commune.

Toutefois, Yelemaprévient de rester  vigilant sur le reste du processus. Sur ces notes, invitera-t-il les Maliens, de quelque bord qu’ils soient, au rassemblement autour de notre pays, dans un esprit de vérité et de transparence, pour faire face aux défis multiples qui s’offrent à nous en tant que nation.

Oumar KONATE

Source: La Preuve

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct