Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Missiricoro : La Station de pompage inaugurée

Réalisée pour un montant de 4,5 milliards FCFA avec l’appui financier de la coopération Danoise, la nouvelle station  de pompage de Sikasso a été inaugurée  hier jeudi 23 novembre, par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta.

ibrahim boubacar keita ibk president visite region sikasso

« Notre village a plus de cent ans d’existence, mais c’est la première fois qu’un président nous rende visite », ces mots sont du porte-parole du chef de village de Missirikoro, Soumaïla Coulibaly. Située à 8kilomètres de la ville de Sikasso, Missicoro héberge sur son sol, les installations de la nouvelle station de pompage. Elle desservira désormais la ville de Sikasso et ses localités environnantes en eau potable. Fruit d’un partenariat entre le gouvernement  et la coopération danoise la nouvelle infrastructure a été réalisée pour un montant global de 4,5 milliards FCFA dans le cadre du programme  sectoriel Assainissement eau potable (PASDS).  Les travaux ont consisté entre autres à : raccorder cinq forages du champ captant de Missiricoro, réaliser une station de traitement de l’eau souterraine d’une capacité de 400mètres cubes/heure, une station de pompage d’eau claire, raccorder deux autres  forages situés à l’est et au nord est de Sikasso (à Bougoula Hameau et Longorola), installer des équipements de désinfection de la production de ces deux forages, poser environ 7,7 km de conduite de refoulement en fonte DN300 entre Misssiricoro, le réservoir de la zone II de Sikasso d’une capacité de 250 mètres cubes entre autres.

Avec comme résultat : l’augmentation de la quantité d’eau potable à Sikasso à hauteur de 11 000 mètres cubes par jour, soit 100% et l’extension du réseau sur 172,2km, soit une hausse de 45%.

Outre ces infrastructures, le PASDS comporte la réalisation  de cinq mille (5000)  branchements sociaux  dans les villes de Sikasso, Kayes, Koutiala et Kati. Ce volet est entièrement fiancé par le gouvernement et destiné aux familles vulnérables. Celles-ci payent la somme de  cinquante mille franc (50 000FCFA) contre 100 000FCFA le tarif normal.

Faut-t-il le préciser la ville de Sikasso compte environ 3 millions 230 mille habitants. Et  9736 abonnés aux réseaux de la SOMAGEP, 66 bornes fontaines publiques et 39 aires de lavages.

« Vous avez tiré une grosse épine de nos pieds. Vous avez soulagé nos épouses et nos filles » a conclu le porte-parole du chef de village de Missiricoro, Soumaïla Coulibaly.

La cérémonie a pris fin par la coupure du ruban symbolique, par le président IBK.

Lassina NIANGALY

Tjikan

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct