Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali – Covid-19 : où en est la vaccination ?

Pour le ministère de la Santé, le Mali dispose de suffisamment de vaccins contre la Covid 19. Cependant, la population rechigne à se faire inoculer ces précieuses doses, pourtant indispensables dans la lutte contre la pandémie.

 

Le Mali utilise les vaccins AstraZeneca, Johnson & Johnson et Sinovac pour sa campagne de vaccination. Dans le cadre de l’initiative Covax et de la coopération bilatérale, le pays a reçu beaucoup de flacons. Les autorités assurent que le stock est suffisant, et pas pour la meilleure raison, puisque cela est notamment dû au manque d’envie de la population de se faire vacciner.

Selon la section Immunisation du ministère de la Santé, à la date du 8 janvier, sur 1 835 200 doses de vaccin Sinovac, le pays en avait utilisé 724 205 et gardé en stock 1 110 995. Sur 393 600 doses du vaccin Johnson & Johnson,  87 710 ont été utilisées et il en reste 305 890. Enfin, le département a envoyé le 7 janvier 50 400 doses d’AstraZeneca dans les régions.

Au total, 396 092 personnes attendent leur 2ème dose, 351 010 pour Sinovac et 45 082 pour AstraZeneca, Johnson & Johnson étant administré en dose unique. « On a suffisamment de vaccins et des commandes doivent arriver incessamment. En outre, la Chine nous a promis 3 millions de doses de Sinovac, dont on n’a pas encore reçu la moitié », confie Daouda Traoré, chargé de Communication au ministère de la Santé.

Selon Our world in Data, une plateforme de statistiques sur la Covid-19 animée par des chercheurs de l’Université d’Oxford, au 7 janvier 2,7% de la population malienne était vaccinée. « C’est surtout l’adhésion de la population qui est  notre bête noire. On continue les campagnes de médiatisation, avec l’aide de certaines associations de la société civile ainsi que des leaders religieux », ajoute M. Traoré

Même si les autorités affirment n’avoir aucune preuve scientifique de la présence du variant Omicron au Mali, elles assurent faire comme si c’était déjà le cas et s’adapter en conséquence. En augmentant le nombre de tests rapides. « Ils ont été distribués dans les centres de santé de référence de Bamako ainsi que dans les chefs-lieux de régions et de cercles. Les gens commencent à y adhérer et c’est ce qui fait qu’on a beaucoup de cas positifs ».

Les autorités entendent continuer à sensibiliser la population pour améliorer la vaccination et le respect des mesures barrières.

Boubacar Diallo

Exergue : « Au 7 janvier, 2,7% de la population malienne était vaccinée »

Source : Journal du Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct