Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lancement au Mali d’un projet pour la promotion des droits et la protection des filles travailleuses domestiques

Bamako, Mali, 27  novembre (Infosplusgabon) – L’Organisation non-Gouvernementale “Educo” a procédé, lundi , à Bamako, au lancement du projet “Djiguitougou pour la promotion des droits et la protection des filles travailleuses domestiques”, a appris mardi la PANA de source autorisée.

L’objectif du projet est de contribuer à la reconnaissance et à la jouissance effective des droits de l’enfant, en général et celles des filles travailleuses domestiques, en particulier, d’ici 2021 au Mali.

Selon les résultats du 4ème Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH), en 2009, sur 286.381 ménages recensés à Bamako, environ 257.743, soit 90 pc, emploient au moins une travailleuse domestique.

 

En 2016, l’Association des défenses des droits des aides-ménagères et des domestiques (ADDADA) avait estimé à 150.000 le nombre de travailleuses domestiques exerçant dans la capitale malienne.

 

Une autre étude faite par l’ONG allemande Kinderrechte Afrika (KIRA) révèle que 30 pc des filles travaillant comme aides-ménagères ont moins de 15 ans et 87 pc de mineures commencent leur journée de travail avant 6 heures du matin et 74 pc d’entre elles n’ont pas de repos.

Seules 29 pc des jeunes aides-ménagères mineures respectent la durée légale du travail journalier, soit 8 heures.

 

Une situation qui a conduit les responsables de l’Educo à mettre en place ce projet pour porter secours aux jeunes filles en difficulté, en faisant en sorte que les filles travailleuses domestiques bénéficient d’un accompagnement et des mesures de protection adoptées, selon leur âge et leur situation individuelle, en vue d’améliorer leurs conditions de vie.

 

Selon la même source, le projet entend assurer la promotion d’une culture de bientraitance des filles travailleuses domestiques à travers la sensibilisation du grand public et prévoit de venir en aide à 2.000 filles travailleuses domestiques dans trois communes sur six du District de Bamako, en collaboration avec des partenaires comme ADDAD et ENDA-Mali.

 

Pour le coordinateur des opérations d’Educo,  Ibrahima Dicko, le projet a été initié après une analyse situationnelle sur les droits de l’enfant au niveau de Bamako, mais aussi après une étude de base qui a révélé les conditions difficiles dans lesquelles les filles vivent.

 

Les responsables de l’ONG rappellent que “Educo”  intervient dans des établissements de tanté au Mali en matière de lutte contre certaines maladies, notamment le paludisme et la fièvre typhoïde et  apporte aussi un appui aux filles boursières et octroie aux élèves 25.000 kits scolaires chaque année.

 

 

 

 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct