Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Koutiala: LA SEMAINE MONDIALE DE L’ALLAITEMENT MATERNEL CÉLÉBRÉE

Sous le haut patronage du Préfet du cercle, Koutiala a lancé sa Semaine mondiale de l’allaitement maternel ce mercredi 15 Août 2018. Le thème de cette 26ème édition est : «l’allaitement, la base de la vie». La cérémonie, riche en couleurs, a été marquée par plusieurs allocutions.

Dans son mot de bienvenue, le maire de la commune urbaine de Koutiala, Oumar Bah Dembélé, a adressé ses sincères et chaleureuses félicitations à toutes les femmes du monde en général et à celles de Koutiala en particulier, qui ont fait de l’allaitement maternel, un devoir pour elles et un droit pour le nourrisson. Et l’édile de poursuivre: «nous les hommes resterons à vos côtés pour vous encourager et vous soutenir dans la pratique effective de l’allaitement maternel de chaque bébé sur une période de 24 mois».
Prenant la parole, le chef de bureau de zone de l’UNICEF Sikasso, Bienfait M’Mbakwa affirme que l’allaitement des nouveaux nés nous interpelle à une action collective pour prévenir la malnutrition chez les enfants du Mali et jeter une bonne base vers l’atteinte des objectifs de développement durable. Selon lui, l’allaitement maternel est une pratique essentielle pour la survie et le développement adéquat de l’enfant et il représente le socle de la vie de l’enfant. Ce qui justifie le thème de cette année :« La base de la vie ». Bienfait M’Mbakwa a saisi l’occasion pour exprimer l’engagement de l’UNICEF en faveur de l’intégration des activités mais aussi pour exprimer sa satisfaction au regard de certains résultats obtenus grâce à la contribution de tous pour soutenir les actions inscrites au titre de la coopération entre le Mali et l’UNICEF.
Le représentant de la Direction régionale de la santé de Sikasso, Docteur Benoit Traoré, a salué les populations de Koutiala pour la bonne organisation de cette édition tout en mettant l’accent sur les vertus de l’allaitement maternel. Prenant la parole à son tour, le médecin chef du district sanitaire de Koutiala, Dr Youssouf Diam Sidibé, a remercié l’ensemble des acteurs présents pour leur accompagnement et particulièrement les PTF à savoir l’Agence italienne de coopération au développement à travers l’UNICEF pour son appui financier à l’organisation de cette 26ème édition. Dr Sidibé a informé l’assistance sur certaines statistiques mondiales. Il ressort de ces statistiques que dans le monde, 90% des enfants de moins de 5 ans ont un retard de croissance. Plus de 3,5 millions de mères et d’enfants de moins de 5 ans meurent chaque année des causes de la sous nutrition et des millions d’entre eux sont définitivement affectés sur le plan physique et mental.
Au Mali 29,3% des enfants de moins de 5 ans souffrent de retard de croissance, la région de Sikasso, en tête avec 35,5%. Selon l’Enquête démographie en santé Mali 5 (EDSM 5), le taux d’allaitement maternel exclusif est de 33%. Toujours dans son allocution, le médecin chef de Koutiala a félicité et encourager les 4 250 femmes à travers les communes qui œuvrent chaque jour pour sensibiliser les femmes rurales sur cette pratique dans le cadre de la stratégie ANJE (Alimentation du nourrisson et du jeune enfant) mise en œuvre dans son district grâce à l’appui du partenaire technique et financier, UNICEF.
Et Dr. Youssouf Sidibé de conclure que l’allaitement maternel est le meilleur moyen de fournir une alimentation idéale pour la croissance et le développement du nourrisson. C’est la meilleure source nutritionnelle qui garantit la protection du petit enfant. Mme Traoré Aminata Sanogo, sous-préfet de M’pessoba a représenté le préfet de Koutiala. Avant de lancer la Semaine mondiale de l’allaitement maternel, elle dira que cette 26ème édition, loin d’être une édition de plus, se veut un cadre de plaidoyer à l’endroit des autorités politiques et administratives, les agents de santé, les leaders religieux, communautaires, chefs coutumiers et groupements féminins pour leur soutien à la pratique de l’allaitement maternel. Mme Traoré Aminata Sanogo a aussi exhorté chacun à jouer pleinement son rôle pour que nous puissions parvenir aux résultats escomptés.
Des prix ont été décernés à trois mamans qui allaitent à souhait leurs bébés. Le 1er prix a été décerné à Mariam Kamissoko ; le 2ème prix à Adiaratou Ouattara et le 3ème prix à Chitan Sogoba. Deux prix ont été aussi attribué à des groupes de soutien aux actions de nutrition du village de Zanzoni et du quartier Bolibana de Koutiala.
Ibrahim DEMBÉLÉ
AMAP-Koutiala

Source: Essor

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct