Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

IBK à Yanfolila et Bougouni : « Boua est serein et tranquille »

Pour cette huitième journée de campagne, le président sortant, candidat de la plateforme Ensemble pour le Mali (EPM), Ibrahim Boubacar Keïta, avait choisi comme destination les cercles de Yanfolila et de Bougouni dans la région de Sikasso pour aller à  la rencontre de ses militants. Au cours de ce périple, IBK a eu la promesse d’obtenir 65% des voix à Yanfolila et 85% à Bougouni. C’était le samedi 07 juillet 2018.

C’est sur la place publique ‘’Tribune de Yanfolila’’ que les autorités administratives, religieuses, coutumières, les artistes et notabilités étaient réunis comme un seul homme derrière le candidat de l’EPM. Sur les banderoles affichées  un peu partout, on pouvait lire  entres autres ‘’Les amis de Mamadou Satigui Diakité souhaitent la bienvenue au président IBK à Yanfolila’’, ‘’La route de Kolondièba vaut un deuxième mandat ‘’,”Le club des amis de l’honorable Yaya Sangaré soutient la candidature du président IBK’’. Dans une ambiance festive, le Président de la République est arrivé sur place aux environs de 12h, il était accompagné d’une forte délégation composée du président de l’ADEMA Pr Tièmoko Sangaré, du président du Haut Conseil des collectivités territoriales, Mamadou Satigui Diakité, du président de l’APCAM, Bakary Togola, du président de la commission de défense de l’Assemblé Nationale, l’honorable Karim Keïta.

Après son installation par les chasseurs de Yanfolila et l’exécution de l’hymne national du Mali, le chef de village de N’gana, Djan Diakité, au nom de ses homologues militants de l’EPM, a remercié IBK pour toutes les réalisations faites pendant les cinq ans dont l’augmentation de 20% des salaires, la reconstruction de l’armée. « Ce que nous avons appréciéle plus, c’est l’amélioration et le renforcement de nos armées en termes d’équipements et pour cela, nous disons encore Oui IBK », a-t-il déclaré avant d’inviter la population à voter pour IBK aux élections présidentielles.

La représentante des femmes de l’EPM, Sangaré Djènèba Diakité, abondant dans le même sens que son prédécesseur, a également remercié IBK. Elle a en profité pour attirer l’attention du Président de la République sur les problèmes d’eau, d’électricité, le manque d’équipement dans les centres de santé dont souffrent les femmes de Yanfolila.

Le président de la jeunesse de Yanfolila, Karim Diakité, dans son intervention dira que la jeunesse représente 65% de la population, c’est 65 % des voix. La jeunesse de Yanfolila lui donnera les 65% des voix. « IBK a responsabilisé les jeunes, la plupart de ses ministres sont des jeunes. Alors pour cela, nous allons voter pour IBK pour le rééliredès le 1er tour. Nous promettons de faire ‘’Boua Takokelen’’.

« Que Dieu donne le pouvoir à celui qui a le bonheur du Mali entre ses  mains »

C’est un IBK détendu qui s’est présenté devant la foule. Dans son adresse, il a d’abord présenté ses excuses pour le retard pris. Le candidat de l’EPM a ensuite rendu grâce au Tout Puissant qui lui apermis de venir échanger avec les populations des 12 communes de Yanfolila et les a remerciées pour la forte mobilisation. «Venir ici à Yanfolila et voir une foule si nombreuse, je suis vraiment touché et je vous remercie de tout cœur. Vraiment, venir ici et surtout rencontrer nos forces armées qui sont en formation, cela aussi m’a beaucoup touché. Vous savez, mettre en condition nos forces armées, renforcer leurs capacités pour qu’elles puissent mener leur mission régalienne sur les fronts est mon seul souci et ce ne sont pas des paroles politiques. Moi j’ai banniça depuis longtemps, je m’adresse aux populations en leur disant sincèrement ce que j’ai sur le cœur. J’ai été attentif à vos préoccupations, notamment les problèmes d’eau. Nous avons notre programme d’urgence présidentielle d’eau et d’électricité car l’eau, c’est la vie. Dieu m’a aidé à réaliser de nombreuses actions, mais il y a encore des choses à faire et s’il nous aide encore, on fera beaucoup d’autres choses. Qu’Allah fasse que le 29 juillet, on aille voter et que nous acceptions celui que le peuple choisira. Une élection doit être vécue comme une fête, pas une menace. Celui qui a le bonheur du Mali entre ses mains, qu’Allah fasse que cette personne l’emporte. Alors ne craignons rien, sachez que Boua est serein et surtout tranquille », a-t-il conclu à Yanfolila.

Il s’est rendu un peu plus tard à Bougouni sur le terrain de foot avec la mêmedélégation. Tout comme à Yanfolila, la population de Bougouni sous la conduite du président de la  CDS Mogotigiya Mamadou Blaise Sangaré, était massivement sortie pour venir rencontrer leprésident IBK. L’évènement a été identique à celle de Yanfolila. Sans tenir un discoursformel, le candidat s’est directementadressé à l’assistance en lui annonçant la bonne nouvelle de l’érection du cercle de Bougouni en région.La population a accueilli cette nouvelle avec beaucoup de joie. « Hier, lors du conseil des ministres, votre souhait a été exaucé. J’ai le plaisir de vous annoncer que le cercle de Bougouni est devenu la région de Bougouni. J’étais conscient que ça vous tenait à cœur. Eh bien, désormais c’est chose faite », a-t-il lancé.

Le  représentant des chefs de village, Baba Diakité et le porte-parole de la jeunesse, ont tous invité les habitants à aller retirer leurs cartes et à voter pour IBK le dimanche 29 juillet. « Grâce à vos nombreuses actions, nous les jeunes de Bougouni, nous avons déjà mis en place une stratégie de campagne et nous vous garantissons 85% des voix ici à Bougouni », a déclaré Sidiki Sidibé. Des prestations musicales ont agrémenté l’évènement des deux localités.

Bintou Diarra, Envoyée spéciale

Source: Le Challenger

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct