Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Gestion des flux scolaires: la Chine appelée à la rescousse

La communauté chinoise résidant au Mali et les amis de la Chine ont célébré, avec faste, ce samedi 16 février 2019, la fête du Nouvel An chinois, communément appelée la fête du Printemps à l’ULSHB, sur la colline de Badalabougou.

Le ministre de l’Éducation nationale, le Pr Abinou TEME qui prenait part à ces festivités, a profité de l’occasion pour présenter une doléance du gouvernement du Mali au partenaire chinois en matière d’éducation. A l’origine de cette demande du Pr TEME à l’Ambassadeur de Chine, les difficultés de gestion des flux scolaires 2018-2019 au niveau du secondaire qui a coûté à l’État plus 18 milliards de F CFA. «Nous avons été heureux de constater que nos étudiants ont une facilité dans l’apprentissage de la langue chinoise. Ma présence est pour glorifier la coopération entre la Chine et le Mali, la réalisation de l’université de Kabala qui est pratiquement la plus belle université de la sous-région a été construite par les Chinois. Désormais que j’ai l’éducation de base, l’enseignement secondaire, j’ai aussi présenté un plaidoyer à son excellence pour que cette aide, cette coopération s’étende à la réalisation d’infrastructures dans le milieu secondaire en République du Mali.

Cette année, au moment des orientations, nous avons été obligés d’envoyer 75% de nos élèves aux écoles privées, faute d’infrastructures scolaires. La prise en charge de ces frais scolaires a coûté à l’État malien 18 milliards de FCFA. Si le gouvernement doit verser chaque année ce montant aux établissements privés pour l’éducation de nos enfants, vous voyez que le coût n’est pas tenable. C’est pourquoi j’ai demandé à la Chine, à travers son Ambassadeur, de bien vouloir nous aider, comme elle le fait déjà au niveau du supérieur, à construire des lycées. Actuellement, nous avons des lycées dans tous les cercles. L’ambition du gouvernement est de construire un lycée dans toutes les communes du Mali, ainsi que certaines villes secondaires. Comme vous le savez, le Président a dit avoir dédié ce secondant mandat à la jeunesse. Pour ce faire, il faut que cette jeunesse puisse aller à l’école. C’est pourquoi nous avons décidé de rapprocher les lycées des populations ».

A cette sollicitation, l’Ambassadeur de Chine au Mali, Liying ZHU, a indiqué qu’entre nos deux pays la coopération dans le domaine de l’éducation avance très bien : «C’est un travail sur l’avenir, sur la jeunesse. Donc, nous allons tout faire pour accompagner les jeunes, les enfants à avancer vers leur avenir».

Selon lui, cette demande du ministre TEME, s’inscrit dans le cadre de l’application de l’Accord que la Chine et les pays africains ont conclu l’an dernier, dans le cadre de la coopération Chine/Afrique, notamment dans le domaine de l’éducation. «nous allons beaucoup mettre l’accent sur l’infrastructure et les matériels scolaires pour les enfants», a-t-promis.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct