Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Funérailles nationales du General Moussa Traoré : Alpha Oumar Konaré a brillé par son absence

Le  Mali dans  sa diversité  était mobilisé,  ce vendredi 18 septembre 2020, pour rendre un dernier hommage de la nation à  l’ancien président de la deuxième République qui s’est éteint le mardi  15 septembre. C’était  sur la place d’armes du Génie militaire. Moussa Traoré a dirigé le pays de 1968 à 1991.

 

Ils étaient tous  là :  Assimi Goïta, président du Comité national pour le salut du peuple (Cnsp), des  anciens  présidents de la République,  des anciens Premiers ministres, des anciens collaborateurs du défunt président, sa famille biologique et politique, des simples concitoyens  et même des adversaires  politiques pour accompagner l’enfant de Sébétou  à sa dernière demeure, au cimetière de Hamdallaye.   Une fois encore, le premier président démocratiquement élu  dans l’histoire politique du Mali, Alpha Oumar Konaré a brillé  par son absence.

Comme pour  dire aux Maliens que la  réconciliation et le pardon ne sont pas pour demain.

Une fanfare mortuaire a marqué l’arrivée du corps drapé aux couleurs du Mali, en présence d’un piquet d’honneur, constitué des soldats des  différentes unités de l’armée malienne, en tenue d’apparat. Le  corps  de l’ancien  secrétaire général de l’Union démocratique du peuple  malien (Udpm)  a été placé près de la tribune présidentielle,  sous le regard impuissant  du secrétaire exécutif du BEC, Djibril Diallo, l’un des fidèles compagnons du défunt général. L’émotion  et la tristesse étaient au rendez-vous.  Ce  n’est pas Abraham Doua Cissoko dit « Ramos », beau-frère de Moussa Traoré, qui dira le contraire.  Le porte-parole  de la famille  du défunt   n’avait ni la force  pour des témoignages sur l’homme.   Ce beau-frère  qui, d’ailleurs, fut directeur général des douanes du Mali sous le règne de Moussa Traoré  a  insisté sur  son  l’intégrité morale, sa pratique de la religion  et son souci pour le devenir de son pays.

A la suite de Ramos, le secrétaire exécutif du BEC de l’Udpm, Djibril Diallo,  a planté le décor  d’un témoignage   élégant  pour étaler  aux yeux  de ses concitoyens les actions  du régime de l’Udpm, sous la conduite de Moussa Traoré. Comme pour dire aux détracteurs  de  son  compagnon politique que le général Moussa Traoré   n’est pas  le monstre. Mais un patriote qui, durant 23 ans à la tête du Mali,   a engagé des actions de développement  qui sont aujourd’hui au service de la nation.   C’est le cas des barrages     de Sélingué et de Manantali, la route Sévaré-Gao, l’organisation du monde rural pour le développement de l’agriculture,  le renforcement de l’éducation,  la sauvegarde de la souveraineté nationale et l’intégrité du territoire national avec  la construction d’un outil de défense répondant aux besoins du moment. Djibril Diallo n’a pas manqué d’évoquer  le bilan de Moussa Traoré sur le plan  de la diplomatie.

Avant de mettre le corps à la disposition de la famille et le défilé militaire, le grand chancelier des Ordres nationaux a porté les condoléances du Cnsp, au nom  du colonel Assimi Goïta, en tenue de camouflage et béret vert.

Ex-présidents présents à la cérémonie

L’ancien président Amadou Toumani Touré (1991-2012), qui a renversé, en 1991, le président Moussa Traoré ; le dirigeant de la transition en 2012, Dioncounda Traoré, ainsi que  des anciens  Premiers ministres  dont  Cheik Modibo Diarra, également beau-fils du défunt, étaient présents à la cérémonie.  La seule personnalité publique  qui a brillé par son absence est sans  nul doute  cet autre ancien président de la République. Il s’agit  d’Alpha Oumar Konaré.

L’ancien président Amadou Toumani Touré dit ATT a salué  ‘’un homme de confiance’’ qu’il a servi notamment comme chef de la garde présidentielle, avant que les évènements ne décident autrement en 1991, suite au soulèvement populaire de mars.

Le vieux général repose désormais au cimentière de Hamdallaye. Il était devenu durant  les dernières années de sa vie un sage que des politiciens allaient consulter.

 

N.D

Le Prétoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct