Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Football : Le Mali à deux pas du Qatar

Les Aigles ont décroché leur ticket pour les barrages éliminatoires du Mondial-2022 de la zone Afrique. Faisant ainsi un grand pas vers une qualification historique pour la coupe du monde de football prévu  au Qatar  en 2022.

En effet, victorieux (1-0) de l’Ouganda pour le compte de la 6e journée, le Mali disputera les barrages qualificatifs pour la phase finale de la Coupe du monde Qatar 2022.

C’est un parcours sans faute que le Mali a réalisé pour rejoindre le dernier virage des éliminatoires du Mondial qatari.

Aussi, à l’issue de 6 journées, les Aigles ont récolté 16 points sur 18 possibles en enregistrant 5 victoires pour seulement un match nul. Un parcours réussi avec 11 réalisations par une attaque de feu ne contre aucun but concédé par une défense hermétique. Le Mali lors de cet avant-dernier tour éliminatoire, c’est aussi la meilleure défense et le titre de 2e meilleur buteur détenu par l’attaquant Ibrahima Koné, auteur de 5 buts.

Pour ce parcours, tous les ingrédients étaient réunis par le  technicien malien, Mohamed Magassouba qui a su inculquer un nouvel état d’esprit dans le nid pour que les Aigles continuent de survoler au-dessus de leurs adversaires. En mettant en place une équipe talentueuse, Magassouba lui a aussi donné un fond de jeu séduisant qui fait l’unanimité auprès de tous les experts du ballon rond.

Ce parcours, ce sont également les fruits de la patience de la part des responsables de la Femafoot  et du Ministère des sports  qui ont  su réunir les ingrédients nécessaires à savoir :  la stabilité à la tête des équipes nationales pour le résultat escompté.

Désormais, les protégés du sélectionneur Mohamed Magassouba ont les yeux rivés vers les barrages avec comme objectif de poursuivre sur la même lancée et se qualifier pour la phase finale du Mondial qatarien. Face aux habitués de la compétition, la tâche ne s’annonce pas facile pour le capitaine Hamari Traoré et ses coéquipiers, mais après ce que ces derniers viennent de réaliser, tous les espoirs sont permis pour eux. Une chose est sûre, cette nouvelle génération des Aigles peut dialoguer d’égal à égal avec n’importe quelle équipe africaine et on peut compter sur les nôtres pour écrire une nouvelle page de l’histoire du football malien.

On a d’autant de raisons d’être optimiste que le sélectionneur Mohamed Magassouba dispose également d’un réservoir important de joueurs de haut niveau.

Un espoir réel

Ainsi l’espoir est permis pour les protégés du sélectionneur Mohamed Magassouba, surtout après le beau parcours réalisé par l’équipe lors de la phase de poules.

«On ne va pas jouer pour faire de la figuration. Notre objectif est d’aller à la Coupe du monde et on se battra pour ça», déclarait il y a quelques semaines le sélectionneur Mohamed Magassouba.

Le technicien malien avait ajouté que les portes de la sélection nationale restent ouvertes à tous les joueurs et qu’il va tout faire pour mettre en place une sélection capable de «représenter dignement le Mali».

Pour le capitaine des Aigles, Hamari Traoré, le Mali a ses chances et il faut, dès à présent, commencer les préparatifs et prendre en compte tous les détails.

«Il y a une grande différence entre la phase de poules et les barrages qui se joueront en aller-retour. Le niveau de jeu sera élevé et la pression sera également grande. Il faut tenir compte de tous les facteurs», prévient le défenseur international.

«On a une idée de tous nos futurs adversaires. On peut dire qu’on a notre chance de franchir cette étape, mais tout dépendra de l’organisation, de la préparation et de l’environnement autour de l’équipe.

Notre ambition est de briser la malédiction et écrire une nouvelle page de l’histoire de notre football», a ajouté Hamari Traoré dans une interview accordée il y a quelques jours à la presse française.

Parmi les dix pays africains qualifiés pour les barrages, le Mali est le seul à n’avoir jamais disputé un Mondial. Les Aigles ont survolé leur groupe, en totalisant 5 victoires en 6 sorties pour 1 match nul, 11 buts marqués et 0 encaissé. Ils deviennent ainsi, la deuxième équipe africaine à réaliser un tel exploit au Mondial, après le Maroc (3 victoires, 3 nuls, 11 buts marqués, 0 encaissé lors des éliminatoires de la Coupe du monde, Russie 2018).

MS

Source: L’Aube

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct