Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Finale du championnat de foot féminin : Il y a de l’électricité dans l’air

La finale retour du championnat du foot féminin se disputera finalement aujourd’hui au stade Mamadou Konaté. L’AS Mandé et les Super Lionnes vont pouvoir se départager après le match nul (1-1), à l’aller.

Malgré l’absence de plusieurs cadres des deux formations parties au Maroc avec la sélection nationale, l’affiche est alléchante et le spectacle devrait être au rendez-vous.

La bataille s’annonce d’autant plus rude que Mandékas et Lionnes ambitionnent toutes les deux de remporter le titre majeur pour participer à la première édition de la Ligue africaine des champions. En outre, on sait que depuis plusieurs années, il y a une grande rivalité sportive entre les deux équipes phares de la Commune IV.Détentrices du trophée, les joueuses de l’AS Mandé miseront sur leur expérience et leur complémentarité, alors que les Super Lionnes auront comme atout la jeunesse de leur effectif.

«Il n’y a pas de calculs à faire, nous voulons la victoire finale et nous l’aurons, Inch-Allah. J’ai une totale confiance en mes joueuses et je suis sûre qu’elles répondront présentes», déclare l’entraîneuse de l’AS Mandé, Rokiatou Samaké. «Nous connaissons très bien cette équipe des Lionnes, nous l’avons croisée en finale de la coupe du président de la Commission ad hoc du football féminin, il y a quelques mois.

Elle a gagné 5-4 aux tirs au but. Cette fois-ci, il y a le ticket de la Ligue des championnes en jeu. Nous voulons être la première équipe au Mali à participer à cette compétition et s’il plait à Dieu on sera au Cap-Vert», promet l’ancienne internationale. L’entraîneur des Super Lionnes, Makafing Dembélé, qui avait demandé le report de la finale retour, avant de revenir sur sa requête, ne l’entend pas de cette oreille.

«J’ai été appelé par quelques membres de la Fédération malienne de football, mardi soir avec quelques dirigeants des Lionnes.

Le premier vice-président du comité exécutif (Kassoum Coulibaly «Yambox», ndlr) nous a montré la lettre du secrétaire général de l’Union des fédérations ouest-africaines (Ufoa) qui disait que si le Mali ne communique pas le nom du champion au-delà du 10 juin, on ne pourra plus disputer les éliminations de l’Ufoa pour la Ligue des championnes au Cap-Vert. Après une heure de négociations, nous avons accepté de jouer. Nous allons jouer pour honorer le football malien. J’invite les supporters des Lionnes à sortir nombreux pour nous soutenir. Nous comptons inscrire le nom de l’équipe dans les annales du football féminin. Je crois en cette équipe et je ferai tout pour battre l’AS Mandé», réplique le technicien des Lionnes.

«À nous le trophée de cette deuxième édition du championnat», conclut Makafing Dembélé. Il y a de l’électricité dans l’air.

Djènèba BAGAYOKO

Aujourd’hui au stade

Mamadou Konaté

18h30 : Super

Lionnes-AS Mandé

Source: Essor

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct