Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Face à la situation catastrophique du pays : Le HCIM condamne les sanctions de la CEDEAO et prie pour le Mali

A la demande du gouvernement du Mali, le Haut Conseil islamique du Mali a organisé le samedi dernier dans l’après-midi à la Grande Mosquée de Bamako, une grande prière pour la paix, l’unité et la cohésion au Mali. Après la très grande mobilisation générale du vendredi 14 janvier sur toute l’étendue du territoire national et des prières dans tous les lieux de culte contre les sanctions prises par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cédéao) et l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) contre le Mali, le gouvernement de transition qui s’est réuni pour les examiner, comptait aussi sur les prières des guides religieux.

Il s’agissait aussi de prier contre les sanctions infligées par la CEDEAO et l’UEMOA contre le Mali. Une cérémonie présidée par le Ministre des Affaires religieuses, du Culte et des Coutumes, Dr Mahamadou Koné en présence du président du HCIM, Seïd El Hadj Ousmane Madani Chérif Haïdara, des membres du Bureau exécutif du HCIM, des autorités religieuses et coutumières de la Commune II, des imams et beaucoup d’autres fidèles musulmans qui sont venus par milliers pour répondre à l’appel de leur faitière qu’est le Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM).

Dans leurs interventions respectives, le représentant de la famille fondatrice de Bamako, les Niaré, le 1ervice-président du HCIM, El Hadj Ibrahima Kontao, le 3ème vice-président Mohamed Traoré et le 6èmevice-président Mohamed Maky Bah, la présidente de l’UNAFEM (Union nationale des Femmes Musulmanes du Mali), Mme Kadia Togola, le président du HCIM, le guide spirituel des Ançar-dine, Seïd Ousmane Madani Chérif Haïdara et le Ministre des Affaires religieuses, Dr Mahamadou Koné, ont tous condamné ces sanctions infligées sur le Mali par la CEDEAO et l’UEMOA. Ils ont tous salué la grande mobilisation des musulmans avant de leur inviter à soutenir sans réserves les autorités de la transition et le Mali en cette période cruciale. Au nom du HCIM, Mohamed Traoré a transmis aux musulmans les messages de l’organisation principalement axé sur 9 axes.

Au cours de cette cérémonie, la lecture du Saint coran a été faite suivi des bénédictions pour le Mali. La cérémonie a débuté et pris fin par des fatiya.

Youssouf Sangaré

Source : Le Malien

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct