Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Djenné sous les effets bénéfiques d’une cohésion retrouvée : L’OMI renforce la capacité de résilience des populations de la commune de Femaye à hauteur de plus de 40 millions de FCFA.

Si le sens du leadership relève de la volonté des acteurs à braver l’adversité, la commune rurale de Femaye peut se targuer de la présence d’un maire incarnant à bien des égards des vertus à la tirer sur les berges de l’émergence. En s’adjoignant l’accompagnement de partenaires dans la réalisation de projets à haute valeur ajoutée au profit des populations éprouvées par des années d’insécurité, Docteur Moussa G Diall n’en finit pas d’asseoir notre conviction sur la protubérance d’une commune à jamais debout pour relever le défi du développement. Avec plus de cent millions en trois mois et en appui aux initiatives locales, l’illustration est parfaite à garantir à Femaye un nouveau départ.

Au mérite de cet homme averti, le sacrifice constant pour le développement de la commune et l’épanouissement harmonieux de ses 30.000 âmes. A cet effet, que de projets laborieux conçus de façon à consolider les acquis d’une paix durement acquise.  Aussi, que de partenaires au développement s’activant à accompagner le processus du mieux qu’ils peuvent, chacun dans son domaine d’intervention. Le concept qui fait boule de neige vient de mettre en évidence les fibres d’assistance de l’OMI, l’Organisation Internationale pour la Migration, laquelle, sur un financement du gouvernement Fédéral de l’Allemagne, vient de doter 600 déplacés des régions de Ségou et de Mopti de kits d’activités génératrices de revenus. Un projet qui a enregistré la dotation de plus de 100 bénéficiaires de la seule commune de Femaye pour un coût estimé à près de 40 Millions de franc CFA ;

L’évènement qui célèbre la fabuleuse donation, s’est déroulé dans la cour de l’AAID de Djenné sous la présidence effective du Maire de la commune rurale de femaye entouré à l’occasion de l’équipe de l’OMI, du chef du service local de développent social et de la centaine d’heureux bénéficiaires. C’est dans une ferveur des grands jours qu’il fut procédé à la remise officielle d’un imposant kit relevant de quatre corps de métier à savoir l’embouche, la saponification, le commerce et la teinture. A l’occasion, les bénéficiaires ont eu droit, qui composé des ovins et caprins avec aliment bétail, qui du matériel de teinture et pour certains de l’outil de saponification avec, en sus pour tous, le montant de 35.000 Francs CFA.

Aussi, faudrait-il le rappeler, il y a seulement 3 mois, une opération similaire pour un montant de plus de 40 millions faisait le bonheur de plus de quatre cent acteurs revenus au bercail à la faveur d’une réconciliation tissée de main de maitre par les différentes communautés de Femaye. A cela s’ajoute les projets adduction d’eau, de périmètre maraîcher. Sans doute, de réels motifs de satisfaction que le maire met au compte de la confiance dont jouit sa commune auprès des partenaires pour le sursaut de conscience dont sa population a fait preuve en prenant option pour le développent en lieu et place des tueries absurdes qui plus est entre fils d’un même patelin. A cet effet, le maire affiche devoir une fière chandelle à la MINUSMA, à l’OCHA au PNUD, WORD VISION, PAM, AZHAR, APOOR MALI, Coopération Suisse (CIEF), Merci Corps, ONG Action Mopti, UNICEF, ODI Sahel, HD et bien entendu, le partenaire de ce lundi 30 novembre 2020, l’OMI. Aux uns et aux autres, les populations de la commune émergente de Femaye sous la houlette de leur intrépide maire, adressent leurs sincères remerciements.

Ali DIARRA

Source: Le Pélican

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct