Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Désinvolture de banquiers

La clientèle des banques maliennes n’ayant pas intégré certains de leurs caprices aura appris à ses dépens, la semaine dernière, qu’il faut prendre ses précautions à chaque vieille de la fête. Elle aurait pu faire beaucoup plus les frais de son ignorance si les hautes autorités du pays s’étaient conformées à la règle de la journée intercalaire.

En clair, beaucoup d’usagers des banques auraient pu se retrouver sans le sou et dans la dèche totale toute une semaine durant par la faute d’un personnel bancaire qui obéit à des principes et que peu d’usagers connaissent. Lesquels principes consistent à s’arroger la liberté de décréter comme demi-journée chaque veille de fête. La règle n’existe apparemment dans aucun texte mais elle devenue une tradition en vertu d’une réalité malienne selon laquelle les femmes doivent être libérées à temps pour pouvoir s’occuper des préparatifs des fêtes. Conséquence : tous ceux qui misent sur les horaires habituelles des banques se voient contraints de recourir à l’endettement auprès de particulier pour travers les longs week-end.

 

Par Le Témoin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct