Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

L’influence économique chinoise passe par la guerre aux ânes

Il est de notoriété publique que les Chinois sont très friands de chair d’âne abhorrée au Mali. L’abattage de plus en plus fréquent de cette bête de trait donne la chair de poule à nos concitoyens – dont la plupart redoutent d’avoir consommé de la viande d’âne.

Mais il nous revient qu’elle est d’autant moins fréquente sur le marché national que la chair d’âne est massivement exportée vers la Chine. À un point tel que certains observateurs s’interrogent sur une disparition éventuelle de l’espèce au Mali. En tout cas, ce ne sera que tout bénéfice pour les consommateurs chinois, et pour cause. Un déficit d’ânes au Mali fera que renforcer la demande de tricycles qui supplantent déjà les bêtes de trait dans nombre de localité malienne. Pour certains, ceci pourrait expliquer du reste le génocide dont les ânes sont victimes dans la sous-région.

 

Par Le Témoin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct