Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Coup d’Etat toujours dans les gènes du Gal démissionnaire Moussa Sinko Coulibaly ?

En moins de 24 heures, les différents tweets du général démissionnaire de l’Armée malienne, Moussa Sinko Coulibaly, démontrent à suffisance que la matière grise du Coup d’Etat de mars 2012 n’est pas prêt à rompre avec la culture de coup d’Etat.

Dans l’un des tweets, le Général a présenté ses « condoléances aux familles des victimes, prompt rétablissement aux blessés », des attaques terroristes ayant perpétrés la vie à 25 soldats de l’armée régulière. Selon le rancunier du pouvoir d’IBK, « cette attaque confirme que la montée en puissance de l’armée malienne n’est qu’un grotesque mensonge d’État masquant une incapacité notoire du régime à restaurer l’appareil sécuritaire de la Nation« .

Là où chasser la naturel il revient au galop, le général ne s’est probablement débarrassé des gènes de coup d’Etat.

« Ma consternation est grande. La nation est meurtrie par l’incompétence du régime d’une médiocrité à nulle autre pareille. Il est temps de trouver des moyens pour mettre fin à cette gouvernance scabreuse« ,  s’est-il obstiné a tweeté avant d’avouer ses intentions : « Il est impérieux de mettre fin à ce régime incompétent pour abréger la souffrance du peuple« .

Le Mali n’est pas prêt pour un autre Coup d’Etat, le Général en est conscient. Mais il urge de se demander s’il use de ces tweets pour appeler à une révolte populaire contre le pouvoir de Bamako.

La Rédaction

Source: Icimali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct