Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Congo : Et de quatre pour Aliou Badra Diallo

À trois journées de la fin du championnat, le technicien malien a été sacré pour la quatrième fois d’affilée, grâce à la victoire 2-0 de l’AS Otohô face à l’étoile du Congo

 

L’entraîneur malien de l’AS Otohô, Aliou Badra Diallo «Conti» est un homme heureux. Et pour cause, le technicien a été sacré champion du Congo pour la quatrième fois d’affilée la semaine dernière, suite à la victoire 2-0 de l’AS Otohô face à l’étoile du Congo, au compte de la 23è journée du championnat local. Il reste encore trois journées de débats, mais l’AS Otohô (66 points) ne peut être rattrapée par son poursuivant immédiat, les Diables noirs qui affichent 51 points au compteur.

«J’ai un sentiment de joie et de fierté, après ce nouveau sacre. Je félicite mes joueurs qui viennent de remporter leur quatrième titre consécutif de champion du Congo. C’est une sacrée performance», a réagi Aliou Badra Diallo, joint au téléphone quelques minutes après le match contre l’étoile du Congo.

«Les joueurs, a souligné le technicien, ont fait un bon travail. En 23 journées de compétition, ils ont totalisé 18 succès pour seulement deux défaites et trois nuls. L’équipe a su faire la différence au bon moment, c’est-à-dire lors de la phase aller du championnat. Elle a enregistré douze victoires et un nul. Félicitations aux joueurs et grand merci aux dirigeants et aux supporters qui ont fait bloc derrière l’équipe». Après avoir rappelé que l’AS Otohô est une jeune équipe qui a été créée en 2014, Conti a annoncé l’arrivée de nouveaux joueurs pour renforcer l’effectif dans la perspective de la prochaine Ligue des champions d’Afrique.

Les quadruples champions du Congo comptent trois joueurs maliens dans leur rang : les milieux de terrain Mandala Konté et Alou Bagayoko et l’attaquant Ismaïla Diarra. Trois fois vainqueur du championnat du Mali avec le Djoliba (2008, 2009 et 2012) et sacré une fois au Burkina Faso avec l’étoile filante de Ouagadougou (2014), Conti est le premier technicien à réaliser un tel exploit, c’est-à-dire, remporter le titre de champion dans trois pays différents.

D. B.

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct