Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Chambre des experts et évaluateurs immobiliers: Les difficultés exposées à Diadié

Diadié dit Amadou SANKARE accompagné d’une équipe restreinte a rencontré, le samedi 13 Février, au siège des Groupements professionnels, la Chambre nationale des Experts et Évaluateurs Immobiliers du Mali. Occasion pour cette organisation de partager ses difficultés avec la mission.

 

Le président Idrissa Kassim DOUMBIA de la Chambre nationale des Experts et Évaluateurs Immobiliers du Mali et son vice-président Abdoulaye GUINDO ont reçu Diadié Amadou SANKARE, le samedi dernier. En plus de prendre contact avec les membres de cette organisation, la visite pour Diadié et son équipe visait à s’enquérir des difficultés du secteur privé malien.

En accueillant la délégation, le président Idrissa Kassim DOUMBIA s’est d’abord réjoui de cette visite de Diadié et son équipe à leur siège. « Nous avons été sollicités par Diadié pour cette rencontre et nous l’avons acceptée », a précisé M. DOUMBIA. Puis, il a expliqué à ses hôtes du jour que la Chambre nationale des Experts et Évaluateurs Immobiliers du Mali est confrontée à de nombreux problèmes. Mais la résolution de la difficulté liée à la législation pourrait prendre en compte beaucoup de défis. Ainsi, une rigoureuse application des textes va mettre fin au nombre trop élevé de détenteurs d’agréments sans mérite. «La chambre existe il y a une vingtaine d’années. Notre combat aujourd’hui est de tout mettre en œuvre pour mettre fin à cette pratique qui n’honore pas notre profession. N’importe qui ne peut pas devenir expert. Notre combat c’est de bloquer ces faux experts évaluateurs immobiliers de notre pays. Notre rôle, on l’a écrit dans notre statut : c’est d’abord de protéger et de développer, et de mettre en synergie ceux qui ont la compétence d’exercer ce métier », a indiqué le président DOUMBIA.
Pour gagner ce combat, il s’est dit confiant au département de la Justice, la première structure de tutelle. Si une personne n’est pas inscrite, il n’y a pas de raison qu’on lui donne un agrément, a déclaré le président de la Chambre nationale des Experts et Évaluateurs Immobiliers du Mali.
Au nom du Conseil national du patronat du Mali, Sékou KONATE, vice-président des Mines a rappelé que cette visite de courtoisie est une opportunité de connaître le groupement et ses problèmes. Grâce à cette rencontre, a-t-il souligné, ils ont pu cerner des difficultés de ce secteur avant de promettre qu’ensemble qu’ils vont travailler à trouver des solutions idoines et viables. « Le CNPM ne peut pas décider dans l’immédiat ce qu’il va ou peut faire. Nous attendons, après cette prise de contact, une note de proposition de la part du bureau à l’endroit du CNPM où les problèmes sont définis afin qu’on les aide », a indiqué le vice-président KONATE.

Par Sikou BAH

Source : INFO-MATIN

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct