Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Caravane de communication pour le changement social: le maintien des filles à l’école au cœur des activités

Le lancement de la 2 ème édition de la caravane de communication pour le changement social et de comportement dénommée « Stronger Together » du projet Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel a eu lieu le jeudi 9 décembre 2021 à l’Institut National de la Jeunesse et du Sport.

La cérémonie était co-présidée par le ministre de l’Education Nationale Dédeou Ousmane Traoré et le de cabinet du ministre l’Urbanisme et de l’Habitat, des Domaines, de l’Aménagement du Territoire et de la population, Kouyaté Fatimata Sininta. Le chef de cabinet du ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, Kouyaté Fatimata Sininta a indiqué dans son intervention qu’au Mali, le potentiel démographique reste faiblement exploité au regard d’un certain nombre de facteurs dont la lente transition démographique et la persistance des irrégularités de genre.

Selon Madame le chef de cabinet, c’est pour renverser cette tendance que ce projet SWEDD, Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel a vu le jour en 2015. Elle a laissé entendre que ce projet vise globalement à accélérer la transition démographique et réduire les inégalités de genre dans la région du Sahel. Il s’agira aussi de renforcer le niveau d’autonomisation économique des femmes et des adolescents dans la région pour le développement du capital humain en qualité à travers l’éducation, la santé et les services sociaux de base. A ses dires, ce projet SWEDD est une initiative régionale regroupant 9 pays du Sahel, il travaille sur un document fédérateur
pour donner « la position africaine commune sur le programme de développement post-2015, le programme de 2030 pour le développement durable, l’agenda 2063 de l’Union africaine et sa première stratégie pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes ».

De 2016 à 2020, le projet SWEDD a permis au Mali de toucher en matière de santé sexuelle, de maintien des jeunes filles à l’école environ 6 millions de personnes grâce à la campagne médiatique nationale, indique le chef de cabinet du ministre de l’urbanisme et l’habitat. Elle a déclaré que ces campagnes médiatiques sur les thématiques de compétences de vie qui sont notamment la lutte contre le mariage d’enfants, la promotion de la scolarisation et le maintien des filles à l’école ont eu comme résultat l’installation de trois Radios communautaires, la formation et la mobilisation de plus de 700 leaders religieux.

Pour sa part, la ministre de l’éducation nationale, Dédeou Ousmane Traoré a fait savoir que le thème de cette 2 ème édition « Education des filles et Leadership féminin » est une illustration parfaite qui vise à établir un lien entre l’éducation des filles et le renforcement de capital humain en mettant l’accent sur la sensibilisation, la formation et l’accès des filles à l’emploi au Mali. A ses dires, il s’agit de mobiliser toutes les énergies autour des filles à l’école dans un contexte marqué par la pandémie de la COVID-19 et d’insécurité.
Bamory Camara

Source: Delta News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct