Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

ARNAQUE AUTOUR DE 30 MILLIARDS : Bakary Togola et « Eléphant Vert » trompent, les paysans les détrompent

ARNAQUE AUTOUR DE 30 MILLIARDS : Bakary Togola et « Eléphant Vert » trompent, les paysans les détrompent

Ce n’est pas un conte de fée, mais un cas de la mauvaise habitude de certains de nos dirigeants prêts à tout pour détourner l’argent du contribuable malien. Encore une fois, les paysans ont été floués par les responsables de l’Union des sociétés coopératives des producteurs de coton du Mali, qui ont passé des contrats sans l’avis des paysans et sans appel d’offres.

Nous sommes en 2018. Sans appel d’offres et ni consultation de la base des cotonculteurs, la société « Eléphant Vert » parvient avec la bénédiction du patron de l’Union des sociétés coopératives des producteurs de coton du Mali, Bakary Togola, à avoir un contrat de fournitures des biostimulants avec les producteurs de coton.

Les producteurs de coton, à en croire une source bien introduite, devraient par la suite payer sur leur redevance coton que la Compagnie malienne pour le développement du textile (CMDT) leur octroie.

Le hic est que ce montant qui avoisine les 30 milliards de F CFA a été signé pour la fourniture des produits biostimulants. Un produit, qui n’est pas connu par les Européens à fortiori le Mali.

Les paysans ne connaissent rien de ce produit, c’est pourquoi il n’a pas été apprécié par eux. Ils ne l’utilisent pas et qui ont laissé les produits remplir leur magasin depuis 2018. D’ailleurs nous y reviendrons avec les témoignages de plusieurs paysans qui nous parlent sans ambages du mépris de leurs chefs sur la question

« Eléphant Vert » qui est une société de production et de commercialisation des bio-intrants au Mali est dans la dynamique de se faire payer. Dans un passé récent, « Eléphant Vert » avait signé le même de contrat avec l’Interprofession. Mais Iprofim pour la fourniture des engrais organiques et les biostimulants. Malheureusement cela a aussi été un échec.

Affaire à suivre !

 

Source: La Sirène
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct