Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Appui aux éleveurs: Kayes reçoit 2 720 tonnes d’aliments bétails

En marge de l’inauguration du 2ème pont de Kayes, le Premier ministre, Moctar OUANNE, a présidé le dimanche dernier, le lancement de l’opération spéciale de distribution gratuite de 2 720 tonnes d’aliments bétails au profit des pasteurs et agropasteurs de la première région. C’était sur la place de l’Indépendance de la Capitale des rails.

 

Cette opération qui matérialise l’engagement du Gouvernement, à travers le Commissariat à la sécurité alimentaire, vise à circonscrire les effets socioéconomiques de la pandémie du Coronavirus. Il s’agit, d’une part, d’apporter une réponse immédiate et coordonnée aux urgences alimentaires pressantes des zones les plus touchées de notre pays par la pandémie du COVID-19 et, d’autre part, de venir en aide immédiatement aux secteurs impactés par les conséquences socioéconomiques de la pandémie.
Cette opération concerne la distribution de 2 720 tonnes de vivres dont 600 tonnes pour le cercle de Kayes ; 720 tonnes pour le cercle de Diéma ; 800 tonnes pour Nioro du Sahel ; et 600 tonnes pour Yélimané.
Le Gouverneur de la Région de Kayes, le Colonel Moussa SOUMARÉ, a remercié les autorités pour le choix porté sur sa région. Il a déclaré que l’insécurité alimentaire est devenue, ces dernières années, le lot quotidien des populations.

Le chef de l’exécutif régional a déploré que les champs et les pâturages dont dépendait la survie des populations sont aujourd’hui infructueux à cause de la sécheresse, des mauvaises pluviométries, des déprédateurs de cultures et aussi de l’inaccessibilité de certaines zones agricoles de la région à cause des menaces terroristes.
Le gouverneur a souligné que les précédentes opérations de distributions alimentaires ont démontré que l’assistance alimentaire à la population de nos régions a un impact réel sur la stabilisation et l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables de la région.
À son tour, le Commissaire à la sécurité alimentaire, Redouwane Ag Mohamed Ali, a affirmé que l’avènement de la pandémie COVID-19 dans notre pays en mars 2020 a engendré une exacerbation de la situation de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.
« La pandémie est intervenue au Mali dans un contexte déjà difficile en matière d’alimentation, caractérisé par une crise sécuritaire persistante au Sahel occidental, au Nord et au Centre, un déficit pluviométrique ayant engendré une baisse de la production fourragère dans la bande sahélienne du pays. A ces difficultés, se sont greffées les attaques des déprédateurs de cultures notamment dans les cercles de Yélimané, Diéma et Nioro du Sahel. L’avènement de la pandémie imposa aux décideurs à l’instar des autres pays, son lot de restrictions notamment la limitation des déplacements des hommes et des animaux entre deux localités, l’instauration de l’État d’urgence, des couvre-feux, la fermeture partielle des marchés… Ces différentes mesures de gouvernance de la pandémie Covid-19, ont eu un impact très négatif sur les professions très vulnérables comme celles des acteurs des filières agropastorales. Malheureusement ce tableau a été assombri ces derniers temps, par un autre aléa au niveau des pasteurs, il s’agit d’enlèvements massifs de troupeaux », a rappelé le ministre Commissaire à la sécurité alimentaire.
Selon lui, le Commissariat à la Sécurité alimentaire a proposé au Gouvernement cette opération afin d’apporter une réponse adéquate à la problématique majeure d’alimentation d’appoint du bétail pour soulager les braves pasteurs et les agropasteurs du Sahel occidental martyrs à la fois de la sécheresse et des conséquences de la COVID-19.
En effet, ce programme porte globalement sur la distribution de 16 000 tonnes d’aliment bétail reparties entre toutes les régions de notre pays dont 2 720 tonnes sont destinées à la région de Kayes. Il faut noter que cette opération est financée exclusivement par le budget national.
Le Premier ministre, Moctar OUANE, a remis les décisions d’allocation des 2 720 tonnes au Gouverneur de la région ainsi que le bordereau de livraison de la dotation de Kayes avant de donner le départ des camions qui déverseront leurs contenus dans la mairie ou la commission dédiée à la tâche de distribution, en collaboration avec les services techniques et autres acteurs, se chargera de distribuer gratuitement ces produits aux pasteurs et agropasteurs de la ville de Kayes, selon la clé de répartition convenue.
Ce programme spécial sera renforcé dans les mois à venir par des activités d’atténuation des difficultés alimentaires et nutritionnelles auprès des couches vulnérables au titre du Plan National de Réponses 2021. Dans ce cadre classique, le Commissariat apportera cette année une assistance alimentaire gratuite à 105 000 personnes avec près 3 000 tonnes de céréales dans la région de Kayes.

PAR MODIBO KONE

Source: Info-Matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct