Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

51è session du Conseil des ministres de l’Ohada : Des engagements pour amorcer un nouveau virage

Les rideaux sont tombés vendredi denier au Centre international des conférences de Bamako (CICB), sur les travaux de la 51è session du Conseil des ministres de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (Ohada).

 

La cérémonie de clôture était présidée par le par le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga en présence de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mahamadou Kassogué, ainsi que le secrétaire permanent de l’Ohada, Emmanuel Darankoum.

À l’issue des cinq jours de travaux, les membres du Conseil des ministres et les experts ont principalement recommandé de saisir la Cour commune de justice et d’arbitrage des questions relatives à l’interprétation des textes notamment par rapport au statut du personnel de l’Organisation.

En outre, les participants ont adopté le projet de budget 2022, et planché sur le renouvellement des membres des institutions de l’Organisation. Aussi, convient-il de signaler qu’à partir de janvier prochain, le Mali passe le témoin au Niger pour la présidence de l’Ohada.
Le chef du gouvernement s’est félicité des résultats auxquels la session ministérielle est parvenue au terme des travaux. Dr Choguel Kokalla Maïga a indiqué que le Mali est très honoré d’avoir réussi, avec le concours de chacun des acteurs, à organiser cette deuxième session de sa mandature. Toute chose qui a permis aux participants d’une part d’avoir des échanges fructueux sur différentes questions auxquelles les réponses satisfaisantes ont été apportées.

D’autre part, de dégager de nouvelles perspectives pour renforcer les acquis dans bien de domaines relevant du fonctionnement de l’organisation. « C’est donc avec une légitime fierté et un sentiment de devoir accompli, que notre pays sort de ces Assises, convaincu d’avoir réussi à atteindre les objectifs qu’il s’était fixés, dans le cadre de l’exercice de son mandat à la tête de l’organisation », s’est réjoui le Premier ministre.

Cela, malgré le contexte particulièrement difficile aux plans sécuritaire, politique, économique et sanitaire. Pour le chef du gouvernement, par les résultats de leurs travaux, les participants donnent, sans doute, l’occasion à l’Ohada d’amorcer un nouveau virage pour renforcer son dynamisme à travers les ressources dont elle a été dotée. Choguel Kokalla Maïga s’est dit persuadé que ces nouvelles ressources financières et humaines, permettront aux institutions de l’Ohada, d’accomplir convenablement les missions qui leur sont assignées conformément à leurs programmes d’activités.

En marge de la cérémonie de clôture, une importante délégation des participants aux travaux, conduite par le ministre en charge de la Justice, Mahamadou Kassogué, président en exercice du Conseil des ministres de l’Ohada, a été reçue en audience le même jour, par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, au palais de Koulouba. Au terme de la rencontre, le ministre Kassogué a confié que la délégation était venue transmettre au chef de l’État les mots de gratitude et de reconnaissance de l’ensemble des participants au Conseil des ministres de l’Organisation communautaire.

En retour, a-t-il ajouté, le président de la Transition qui a beaucoup apprécié cette visite de courtoisie, a remercié l’ensemble des délégations pour avoir honoré le Mali en venant prendre part aux activités du Conseil des ministres, qui s’est réuni deux fois sous le mandat malien. «Le président a beaucoup apprécié la solidarité qui été exprimée par les différents États membres par rapport à la situation que nous traversons », a noté le Garde des Sceaux.


Aboubacar TRAORÉ

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct