Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Zambie: arrestation d’un chanteur en fuite à propos d’une chanson

Les autorités zambiennes ont arrêté mercredi le chanteur et militant Chama Fumba à l’aéroport de Lusaka, une décision critiquée par Amnesty International qui parle de « démonstration choquante » de l’intolérance gouvernementale de toute critique.

Chama Fumba, plus connu sous le nom de Pilato, a été arrêté par des policiers en civil à son arrivée en provenance d’Afrique du Sud, après quatre mois passés à l’étranger, selon des témoins.

Pilato avait fui la Zambie après avoir reçu des menaces de partisans du Front patriotique, le parti au pouvoir, à propos de sa chanson « Koswe Mumpoto » (« Un rat dans le plat »).

Nombre de gens ont vu dans cette chanson des accusations de corruption contre le président Edgar Lungu et ses ministres.

« Nous devrions être prudents avec ces rats… Ils veulent des pots-de-vin pour tout en cherchant du fromage », selon les paroles de la chanson.

Un mandat d’arrestation avait été délivré le mois dernier dans une autre affaire contre Pilato, qui, étant à l’étranger, ne s’était pas présenté au tribunal où il aurait dû comparaître.

Pilato était attendu au tribunal pour avoir dénoncé l’an dernier l’achat de 42 véhicules de pompiers au prix d’un million de dollars chacun, un exemple de corruption, selon les critiques.

Amnesty International estime que le mandat d’arrêt n’avait pas été correctement délivré et que la justice pénale était utilisée pour des raisons politiques.

Une porte-parole de la police, Esther Katongo, s’est refusée à tout commentaire, précisant que l’affaire était en cours de traitement par la justice.

En 2015, Pilato avait déjà été arrêté après la diffusion d’une chanson où il évoquait d’une personne appelée Lungu qui transportait une valise pleine de whisky. Il avait été libéré, les charges ayant été abandonnées.

Le président Lungu a été accusé de réprimer les opposants depuis sa victoire électorale en 2016.

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct