Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Yaya Sangaré : Le nouveau porte-parole du gouvernement

Connu pour ses compétences dans la communication et son langage souvent cru, Yaya Sangaré est devenu à 55 ans, le nouveau porte-parole du gouvernement malien. L’ancien ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine aura la charge de s’occuper de la Communication et des Relations avec les Institutions.

Loyal, engagé et compétent. Ce sont les valeurs qui ont permis au ministre Yaya Sangaré de monter en grade au sein du gouvernement. Après un brillant passage au département des Maliens de l’Extérieur où, grâce à son dynamisme, il a su redonner espoir aux Maliens de la diaspora, il devient porte-parole du gouvernement. Cette nomination intervient au moment où les défis sont énormes pour le gouvernement : la crise sécuritaire au centre et au Nord, le front social en ébullition, la paralyse de l’école, etc. Le choix de M. Sangaré est pertinent car, il a été journaliste et jouit d’une bonne crédibilité auprès de la classe politique et de la société civile. Aussi, il est l’une des figures emblématiques de l’Adema-PASJ, principal soutien à la réélection d’IBK en 2018.

 

Qui est Yaya Sangaré ?

Fils du terroir, M. Sangaré a fait ses études primaires dans le cercle de Yanfolila. Il a obtenu le baccalauréat, dans la série sciences humaines en 1983 à Bamako, avant de décrocher quatre ans plus tard une maîtrise en histoire et géographie de l’Ecole normale supérieure (EN-Sup). L’ancien directeur de l’imprimerie Jamana (1991-1993) obtient, en 2012, un MBA à TechnoLab-Ista de Bamako (option communication, média et évènementiel).

Comme son cursus scolaire et universitaire, son parcours professionnel est aussi riche et varié. Le professeur d’enseignement secondaire épouse très tôt le monde de la communication, de la politique et de l’édition, en intégrant la Coopérative Jamana (éditeur du quotidien indépendant Les Echos, d’une imprimerie, une édition de livre et des radios à l’intérieur du pays) où il occupera plusieurs responsabilités (chroniqueur dans le journal Les Echos, directeur de la radio Jamana de Koutiala…), avant de présider aux destinées de l’Union des radiodiffusions et télévisions libres du Mali (Urtel).

Membre du Parti Adema-PASJ depuis sa création, il est élu député à l’Assemblée nationale en 2007.

Réélu député en 2013, il a été ensuite appelé pour la première fois en 2018 en qualité de ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine. Yaya Sangaré est marié et père de plusieurs enfants.

S. I. K.

Mali Tribune

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct