Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Washington place l’EI dans le Grand Sahara sur sa liste noire des groupes terroristes

Le Département d’Etat américain a placé Daesh dans le grand Sahara sur la liste noire des organisations terroristes étrangères conformément à l’article 219 de la Loi sur l’immigration et la nationalité. Le Ministère a également inclus Daesh dans le Sahara et son chef, Adnan Abu Walid Sahraoui sur la liste des terroristes mondiaux identifiés notamment en vertu du paragraphe 1 (b) du décret 13224.

A travers cette annonce, il est interdit aux Américains d’engager généralement toute transaction ou faire des affaires avec Daesh dans le Grand Sahara et Adnan Abu Walid Sahraoui. Cela, en plus du gel de leurs avoirs et intérêts des différentes juridictions relevant de la compétence spéciale des États-Unis. En outre, la fourniture de soutien matériel ou de ressources à l’organisation ou la tentative de lui fournir sciemment est considérée comme un crime.

Daesch au Grand Sahara a commencé à faire son apparition depuis que Abu Walid Sahraoui et ses hommes ont pris leur distance avec AQMI qui figurait déjà sur la liste des organisations terroristes étrangères et une liste des terroristes mondiaux identifiés en particulier.

Rappelons que Sahraoui le premier à prêter allégeance à Daesch dans le Grand Sahara, en mai 2015, et ce n’est qu’en octobre 2016 que Daesch l’a considéré comme le chef de sa branche dans cette zone. A noter que le groupe s’est depuis bien positionné au Mali avec des actions au Niger et au Burkina Faso. Le groupe a ainsi revendiqué l’attaque plusieurs attaques sous la direction de Sahraoui, telle qu’une embuscade le octobre 2017 contre une patrouille conjointe à Tongo Tongo, au Niger, où quatre militaires américains et cinq nigériens ont perdu la vie.

Kibaru

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct