Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Vous ne voyagerez pas aux États-Unis de sitôt: Donald Trump veut prolonger les restrictions aux frontières “pour une durée indéterminée”

Selon un article paru dans le New York Times, Donald Trump s’apprête à étendre les restrictions frontalières “pour une durée indéfinie”. Dans un nouveau décret en cours d’examen, Donald Trump déclare qu’il prolonge la fermeture des frontières “jusqu’à ce que je détermine que le danger d’une nouvelle introduction de Covid-19 aux États-Unis n’est plus un danger pour la santé publique”.
Les fonctionnaires du Centers for Disease Control and Prevention doivent faire le point sur les dangers que représente le virus pour le public américain tous les 30 jours. La frontière devrait rester fermée jusqu’à ce que le Dr Robert R. Redfield, directeur du C.D.C, dise le contraire.
L’administration Trump a profité du coronavirus pour justifier ses politiques d’immigration restrictives, les cérémonies de naturalisation sont suspendues, la délivrance des cartes vertes à ceux qui se trouvent hors des États-Unis l’est également. Les Mexicains qui franchissent la frontière sont renvoyés immédiatement de l’autre côté.
Les restrictions actuelles doivent expirer le 21 mai. On ne sait pas quand Donald Trump se prononcera sur la prolongation.
Les défenseurs de l’immigration accusent Donald Trump d’utiliser la pandémie pour imposer des restrictions à l’immigration qu’ils voulaient rendre permanentes depuis longtemps. Il avait déjà compliqué les processus et imposé des restrictions au cours des trois dernières années.
Même si les frontières rouvrent, ça va être compliqué
Même si Donald Trump accepte de rouvrir ses frontières, les voyages vers les États-Unis depuis l’Europe ne reprendront pas facilement. Selon Reuters, chaque pays décidera de ses propres protocoles de sécurité.
Washington est clair sur un point: il faudra des accords bilatéraux. Si la Belgique permet un départ vers les USA mais refuse l’entrée des Américains sur son territoire, Donald Trump interdira aux Belges de passer la frontière. Le virus étant toujours répandu aux Etats-Unis, certains pays pourraient hésiter à accepter des voyageurs américains dans un avenir proche.
En Europe, la priorité est de reprendre les voyages dans l’Union Européenne. Les frontières extérieures restent fermées au moins jusqu’à la mi-juin. Aux États-Unis, même son de cloche: la priorité est de restaurer la confiance dans les voyages aériens intérieurs aux USA avant de s’intéresser aux voyages internationaux. Tori Emerson Barnes, vice-présidente de l’US Travel Association, regrette: “Je pense que l’ouverture des frontières sera lente, malheureusement.”
Source: 7sur7.be
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct