Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Transport Aérien : Aigle Azur lance son Airbus A330 pour desservir Bamako

La compagnie Aigle Azur a procédé, le lundi 14 mai, dans un hôtel de la place, au lancement de son Airbus A330 pour desservir la liaison Bamako-Paris. Ladite cérémonie était présidée par le représentant du ministre des Transports et du Désenclavement, Adama Koné, conseiller technique chargé du transport aérien. C’était en présence du représentant d’Aigle Azur au Mali, Oumar Kouyaté et du directeur commercial et marketing d’Aigle Azur, Tiago Martins.

Selon le directeur commercial et marketing d’Aigle Azur, son Airbus A330 apporte un changement de classe chez Aigle Azur, sur le long courrier avec des avions de qualité en 3 classes, notamment la classe économique, la classe écopremium et la classe affaires. Selon Tiago Martins, c’est la seule compagnie qui dessert la liaison entre la France et le Mali avec des lits full-flats ainsi que l’internet à bord et en plus de la télé qui n’existait pas jusqu’à présent sur les vols entre la France et le Mali sur Aigle Azur. Il ajoutera que le choix du Mali est un choix de cœur. “Ça fait plus de 10 ans qu’on voyage entre la France et le Mali, on avait déjà également ouvert une ligne sur Kayes il y a quelque temps, avant de la supprimer pour des raisons opérationnelles”, a-t-il renchéri. Et de poursuivre “avec le Mali, c’est le choix du cœur. Parce que nous aimons ce pays, nous aimons les clients qui voyagent avec nous. Je pense qu’il y a un respect mutuel, entre la communauté malienne et Aigle Azur”.

À ses dires, il était très important de lancer officiellement ce gros avion au Mali, parce que c’est un investissement colossal pour la compagnie. “Nous avons décidé de mettre ce bel avion, ce plus gros avion de notre flotte à Bamako, parce qu’on a un respect énorme pour la communauté, un respect énorme pour les entreprises qui voyagent avec nous. On aurait pu attendre et le lancement de la liaison de São Paulo ou de Pékin, mais vraiment cela fait plus de 10 ans que nous travaillons avec cette communauté malienne et je pense qu’aujourd’hui, celle-ci mérite d’avoir un avion de qualité. Le fait d’avoir plus de places contribuera à faire baisser le prix entre le Mali et la France. En plus de la baisse du prix, le client aura plus de flexibilité”, a-t-il précisé.

Pour sa part, le représentant du ministre des Transports s’est réjoui du lancement des opérations de l’Aigle Azur à travers son A330. À ses dires, cela montre l’importance et la place qu’occupe cette compagnie dans la desserte de l’aéroport international Modibo Keita-Sénou. Ainsi, cette desserte concourt au désenclavement du Mali. Évoquant l’aspect sécuritaire, Adama Koné dira que, depuis quelques années, l’État malien déploie d’énormes efforts pour renforcer les mesures de sécurité au niveau de l’aéroport international Modibo Keita-Sénou. Il a saisi l’occasion pour rassurer les responsables d’Aigle Azur de l’accompagnement sans faille du département en tout ce qui concerne les mesures de facilitation dans les efforts qu’ils sont en train de faire pour assurer la desserte de nos plateformes. Un tirage au sort a mis fin à la cérémonie. À l’issue duquel deux personnes ont bénéficié, chacun, d’un billet d’avion, aller-retour Bamako-Paris.                      

                                                                                      

 Boubacar PAÏTAO

Source: Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct