Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Tombouctou : Le Chef de la MINUSMA rend visite aux Casques bleus à Goundam et Ber

Le 7 mars dernier, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Mali s’est rendu dans la région de Tombouctou, au Nord du pays, où il a rendu visite aux Casques bleus basés dans les localités voisines de Goundam et de Ber. Cette visite qui intervient au lendemain de l’attaque à la roquette du camp de Ber, situé à une soixantaine de kilomètres à l’Est de Tombouctou, était l’occasion pour El-Ghassim WANE de transmettre au personnel militaire les encouragements de la haute hiérarchie de la Mission.

Une visite au pas de charge

Quelques heures après son arrivée à Tombouctou, le Chef de la MINUSMA s’est rendu à Goundam.

« Depuis ma prise de fonction, il y a dix mois environ, c’est la seule emprise de la mission où je ne m’étais pas encore rendu. J’ai donc tenu à venir aujourd’hui, leur exprimer ma reconnaissance pour les efforts inlassables déployés par le personnel civil et militaire sur place, dans des conditions difficiles » a précisé M. WANE au terme des échanges avec les membres de la base de Goundam. Cette visite a aussi permis au Chef de la MINUSMA de « mieux comprendre les défis quotidiens que doivent relever les Casques bleus engagés sur le terrain afin d’y apporter la réponse adaptée ».

La base de Goundam, située à 80 km de Tombouctou, est un élément essentiel du dispositif de la MINUSMA dans l’Ouest du pays. Les sections civiles du Bureau régional de Tombouctou se déploient par route et par avion dans les cercles de Diré, Tonka et Niafunké, à partir de cette base, afin d’y mener leurs activités respectives.

Tour à tour, le Bataillon ivoirien, l’Unité de police constituée du Bangladesh et les Officiers de police individuelles, ont présenté au visiteur du jour leurs missions ainsi que les difficultés liées à leur exécution correcte. Un exercice « utile qui permet d’avoir une vue d’ensemble concrète des défis à relever dans le cadre de l’accomplissement de notre mandat » selon le Représentant spécial du Secrétaire général.

À la mi-journée, le Chef de la MINUSMA et sa délégation ont poursuivi leur périple à Ber. Dans cette commune rurale distante de Tombouctou de seulement 60 km mais difficilement accessible par route, des Casques bleus burkinabés tiennent le camp de la MINUSMA. Sur place, El-Ghassim WANE a été accueilli par la troupe dont le moral est au beau fixe.

Des Casques bleus déterminés malgré l’environnement difficile

À Ber, le contingent burkinabè fait face à des défis multiples. Le terrain est sablonneux et les véhicules blindés s’embourbent très souvent lors des patrouilles et opérations régulièrement conduites par les Casques bleus. À cela s’est ajoutée la recrudescence des attaques.

La veille de la visite de M. WANE, plusieurs roquettes avaient été lancées en direction du camp, sans faire de dégâts matériels ni de pertes en vies humaines. « Des menaces dont l’objectif est d’instiller la peur dans nos rangs et de nous cantonner dans nos installations » selon le Colonel Kisito BAMBARA, Commandant du 9ème détachement burkinabè (Badenya 9) déployé à Tombouctou et Ber.

Le 28 février 2022, le camp avait déjà été la cible d’une autre attaque à la roquette. Le Colonel BAMBARA est cependant formel : « Rien ni personne n’entamera notre détermination à accomplir notre devoir », a-t-il déclaré lors des échanges entre la délégation et les Casques bleus.

Pour sa part, le chef de la MINUSMA a exprimé aux soldats burkinabé sa solidarité avant d’ajouter que sa visite vise aussi à « examiner avec le commandement les mesures à mettre en œuvre pour renforcer la sécurité de l’emprise et du personnel qui s’y trouve ».

En dépit de cet environnement difficile, les soldats burkinabés à Ber et leurs collègues ivoiriens à Goundam s’acquittent de leurs devoirs avec honneur et dévouement. Plus de 405 patrouilles de longues et moyennes portées ont été conduites entre novembre 2021 et le début du mois de mars 2022 dans plusieurs localités de la région. Escorte de forains, patrouilles de sécurisation, activités civilo-militaires (soins gratuits et dons de médicaments) sont entre autres les activités menées par les Casques bleus dans cette région.

Pour cette visite, le Chef de la MINUSMA était accompagné de la Commissaire adjointe de la Police des Nations Unies (UNPOL/MINUSMA), la Générale Mamouna OUEDRAOGO, du Général Wael SHAWKY, Commandant du secteur Ouest et de membres de son cabinet.

Source : MINUSMA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct