Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Tombouctou : deux jeunes assassinés par des hommes non identifiés

L’assassinat de deux jeunes s’est déroulé hier soir (07/12/21) dans la ville de Tombouctou. L’acte a été commis par des hommes non identifiés, près du marché de Yoboutawo au quartier Sankoré, témoignent des sources locales.

Les victimes sont Handane Gobi, un coiffeur et son apprenti… Pour les sources locales, le meurtre serait dû à une tension entre deux communautés de la ville. Suite à cet acte, des jeunes se sont réunis hier et aujourd’hui à Tombouctou. Ils demandent un accord de cessez-le-feu entre les différentes communautés de la ville. Ces jeunes disent vouloir trouver une solution durable aux problèmes qui opposent des communautés qui vivent ensemble depuis des décennies.

Dans un communiqué, le gouverneur de la région a aussi appelé au calme et à la retenue. L’exécutif régional estime que les forces de l’ordre et de sécurité ont été déployées sur le terrain. Il souligne également que des enquêtes sont en cours.

Les écoles et le marché fermés

Il faut noter que l’assassinat de ces deux jeunes intervient quelques semaines après celui d’un jeune boutiquier, au quartier Abaradjou, toujours à Tombouctou. Aujourd’hui, la situation semble calme sur place. Mais les écoles et le marché sont fermés, précisent des sources locales.

Les parents des victimes invitent la population au calme, à la sérénité et à la retenue. Ils appellent également les différentes communautés à se donner la main afin d’éviter tout recours à la violence.
Mahamane Gobi est le frère d’un des défunts :

Sept membres de la CMA tués

Toujours au nord du pays, il faut rappeler que sept membres de la CMA ont été aussi tués par des hommes armés non identifiés. C’était dans la nuit de dimanche à lundi de cette semaine, dans la région de Gao.

Désobéissance civile au centre du Mali

Au centre du Mali aussi, la désobéissance civile des forces vives de la région de Bandiagara se poursuit. Cette colère des populations fait suite à la mort de 30 civils vendredi dernier, suite à l’attaque d’un camion transportant des forains entre Songho et Bandiagara.

 

Source: Studio Tamani

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct