Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

TOGO/Jean-Pierre Fabre : « Pendant le déroulement du dialogue, les délais électoraux n’existent plus »

Le dernier discours de Faure Gnassingbé, prononcé à l’occasion de la célébration du 58è anniversaire de l’indépendance du Togo, fait toujours l’objet de critique dans la classe politique. Jean-Pierre Fabre, chef de file de l’opposition, trouve « contradictoires » les déclarations du chef de l’État.

Dans son fameux discours à la nation le 27 avril dernier, Faure Gnassingbé a dit qu’il reste attaché au dialogue, mais que les rendez-vous électoraux de l’année en cours auront bel et bien lieu.

Interrogé par RFI, Jean- Pierre Fabre a estimé que les propos du Prince de la Marina vont à l’encontre des négociations qui sont menées en ce moment avec le facilitateur.

« D’abord, le chef de l’Etat se dit favorable à la poursuite du dialogue. Ensuite, il prétend que les délais légaux seront tenus, s’agissant des élections. Pour moi, ces affirmations sont contradictoires parce que la question des délais légaux, s’agissant des élections, ne se pose pas », a-t-il précisé.

Selon le président de l’ANC, « pendant le déroulement du dialogue, les délais électoraux n’existent plus ». L’essentiel reste et demeure le règlement de la crise politique.

« Le pouvoir en place ne peut pas avoir le beurre, c’est-à-dire le dialogue et l’argent du beurre, c’est-à-dire la fixation des dates des élections. Ce n’est pas possible », a-t-il insisté.

Icimali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct