Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Des Togolais se sont mobilisés à Paris pour demander la libération d’Assiba Johnson

Le président du Regroupement des jeunes africains pour la démocratie et le développement (REJADD), Assiba Johnson va boucler un mois de détention le 4 mai prochain. Pour marquer le 58e anniversaire de l’indépendance du Togo, des Togolais résident en France ont manifesté dans les rues de Paris, pour demander la libération de Assiba Johnson et le départ de Faure Gnassingbé.

  Cette manifestation a connu la présence du président des Partis des Togolais, Nathaniel Olympio qui a soutenu l’initiative. Ces Togolais réclament également le retour à la Constitution de 1992, avec le droit de vote à la diaspora, la révision du cadre électoral, etc.

Le Togo, à les en croire, est devenu une terre dangereuse où les dirigeants n’ont aucun respect pour les droits de l’homme. Présents à la manifestation, des membres de REJADD France dénoncent l’arrestation et la détention du président de l’ONG au Togo, Assiba Johnson et demandent sa libération sans conditions.

« Nous sommes en train de mener des actions auprès des autorités françaises, afin qu’elles s’impliquent davantage dans la libération d’Assiba Johnson. L’un des leaders de la Coalition des 14 partis de l’opposition ici présent (Ndlr, Nathaniel Olympio) nous a informés des démarches qu’entreprend la Coalition pour la libération du président du REJADD. Nous, nous allons continuer les actions ici en France », a confié DANHOUI AGBEZOUHLON, Représentant du REJADD au Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC).

Ce dernier organise aussi des rencontres pour alerter l’opinion française sur le drame qui se joue au Togo en matière des droits de l’homme, surtout durant cette crise politique.

I.K

Icimali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct