Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sommet extraordinaire du G5 Sahel

Les dirigeants des pays du G5 Sahel, en présence du président français Emmanuel Macron, ont officialisé la mise sur pied d’une force conjointe anti-terroriste ce dimanche à Bamako.

ibk ibrahim boubacar keita idriss deby tchad chef etats afrique emmanuel macron president francais rencontre conference sommet g5 sahel

Les cinq chefs d’Etat du G5 Sahel, Roch Marc Christian Kaboré du Burkina Faso, Mahamadou Issoufou du Niger, Mohamed Ould Abdel Aziz de la Mauritanie, Idriss Deby Itno du Tchad et Ibrahim Boubacar Keïta du Mali, s’étaient donnés rendez-vous ce weekend afin de se pencher sur la création de la force conjointe anti-terroriste pour la région, annoncée en novembre 2015.

 

Cette rencontre s’est faite en présence d’un dirigeant étranger : le nouveau président français Emmanuel Macron. Ce dernier souhaitait rappeler le souhait de son pays de soutenir financièrement les initiatives contre les attaques jihadistes qui visent le Mali et gagnent les Etats voisins. La France apportera également 70 véhicules tactiques et un appui opérationnel.

 

Déployée dans un premier temps aux confins du Mali, du Burkina Faso et du Niger, la force du G5 atteindra 10 000 hommes (militaires, policiers et civils confondus) d’après les cinq dirigeants. « Le poste de commandement de cette force sera basé au centre du Mali, à Sévaré », d’après le général Didier Dacko, chef d’état-major de l’armée malienne qui a pris la tête de la force du G5.

 

Source: afrique-centrale

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct