Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

SIAGRI (Salon international de l’agriculture de Bamako) : L’agro-industrie des PME/PMI à l’honneur

Le Salon international de l’agriculture de Bamako (Siagri) se tient, du 5 au 13 mai 2018, au Parc des expositions de Bamako. Le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta a procédé au lancement officiel de la 7ème édition. 

L’ouverture de cette édition s’est déroulée en présence du premier ministre, des membres du gouvernement, des représentants des institutions de la République, des ambassadeurs et représentants des organisations internationales, du président de l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture du Mali (Apcam)…

Le thème : « Promouvoir l’agro-industrie des PME/PMI pour plus de valeur ajoutée à l’économie du Mali». Selon les acteurs, elle permet d’accélérer la transformation des produits. Aussi, l’objectif global du Salon est de promouvoir la compétitivité des filières agricoles, agroalimentaires et agroindustrielles du Mali dans la sous-région et au niveau international à travers les chaînes de valeur agricoles.

Pour le président de l’Apcam, Bakary Togola,  toutes les doléances des paysans ont été soit réalisées, soit en cours de réalisation, grâce à l’engagement et au soutien constant du président de la République IBK. « IBK a alloué 15% du budget national au secteur  agricole ; donné plusieurs tracteurs aux paysans ; boosté la subvention des intrants, entre autres. Les 10 081 083 tonnes de céréales récoltées cette année, ainsi que les  750. 000 tonnes de coton, faisant de notre pays le premier producteur dans la sous-région… », a-t-il déclaré.

Le ministre de l’agriculture, Dr Nango Dembélé a indiqué que cette volonté politique a été traduite dans la pratique par la mise en place, des actions de restructuration, d’une part, telle que l’élaboration d’une loi sur le foncier rural, et d’autre part, par l’allocation des 15% du budget d’Etat au secteur  agricole ; le démarrage de l’aménagement de 10 000 hectares de terres pour soustraire les paysans des aléas du climat par la maîtrise totale de l’eau ; la création des Centres ruraux de prestations (CRP)… « La mise œuvre de cette vision présidentielle a sans nul doute permis d’améliorer les productions céréalières avec un taux moyen de croissance de 36% en comparativement aux périodes de 2009-2013 à celle de 2014… », a affirmé le ministre de l’agriculture.

Le chef de l’État, Ibrahim Boubacar Kéita, a exprimé sa satisfaction à l’issue de la visite des stands : « Aujourd’hui, nous avons eu droit à une visite qui nous a émerveillés. Des réussites en insémination artificielle époustouflantes… je dis chapeau ».

Par ailleurs, trois paysans ont été récompensés (motoculteur, groupe électrogène et moto Djakarta), à savoir Kadiatou Wonogo, Fousséini Samaké et Oumar Koné,  pour leur travail de recherche pour apporter des innovations majeures dans leurs activités.

Pour cette 7e édition du Siagri, 16 pays participants sont attendus. A ce jour, 500 exposants sont annoncés.

Mohamed Sylla

 

Source: L’ Aube

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct