Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Réinsertion des ex-combattants : Un appui de 9.228.180.000 FCFA

Le Ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, vient de signer un accord de don évalué à 9.228.180.000 francs CFA. Cette somme est destinée au financement du projet de réinsertion des ex-combattants dans le cadre du programme de démobilisation, de désarmement, et réinsertion (DDR).

docteur-boubou-cisse-ministre-economie-finances

La cérémonie s’est déroulée en présence de son homologue Zahabi Ould Sidi Mohamed, premier Responsable du « DDR », et Mme Paola Ridolfi, Directrice par intérim des Opérations pour le Mali de la Banque Mondiale.

Pour impulser une nouvelle dynamique à la stratégie de mise en œuvre du processus du DDR, prévue dans l’Accord de paix et de réconciliation nationale, la Banque Mondiale vient de faire un don d’une enveloppe budgétaire de 9.228.180.000 francs CFA au Mali. Lors de la cérémonie de signature de l’accord, le Ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, a expliqué que ce don prouve que la Banque Mondiale accorde une attention particulière aux besoins de du Mali en termes de ressources financières. Des besoins auxquels fait face le Gouvernement malien pour soutenir ses efforts de paix et de réconciliation nationale afin d’améliorer les conditions de vie de ses populations. «Votre implication personnelle et celle de vos collaborateurs sont un apport considérable dans la qualité de nos relations de coopération. Nous vous en sommes reconnaissants», déclare Dr Boubou Cissé. Et il souligne que c’est le lieu pour son Département de réitérer la satisfaction des plus hautes autorités du Mali à l’endroit de la Banque Mondiale pour toutes les actions multiformes entreprises à l’échelle nationale. En approuvant ce Projet de réinsertion des ex-combattants, la Banque Mondiale n’a fait qu’une preuve de sa disponibilité constante auprès du Mali. «C’est avec un immense plaisir que je signe le présent accord de don que la Banque Mondiale consent à la République du Mali pour un financement d’un montant de 15 millions de dollars US, soit environ 9.228.180.000 francs CFA. Et il rassure aux donateurs que les objectifs du projet dont les résultats contribueront significativement à la stabilité du Mali seront atteints tous. Parlant de l’objectif du projet, notons qu’il s’agit là de soutenir financièrement la réinsertion socio- économique des ex-combattants démobilisés au sein des communautés locales avec comme composantes: l’appui à la réinsertion et à l’Unité d’exécution du Projet.

La réinsertion constitue l’assistance socio-économique offerte dans le processus de cantonnement des ex-combattants. Cela équivaut à une aide à court terme permettant de fournir des compétences immédiates aux anciens combattants. Ce projet est en cohérence avec l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale au Mali issu du processus d’Alger ; notamment, en son article 8 et du Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable (CREDD) 2016-2018 qui mettent l’accent sur deux axes préalables (la paix et la sécurité et la stabilité macroéconomique).

Par cet accord, la Banque Moniale renforce son engagement aux côtés du Mali dans son combat quotidien pour la réduction de la pauvreté. Selon Mme Paola Ridolfi, Directrice par intérim des opérations pour le Mali de la Banque Mondiale, cette signature présente l’aboutissement d’un long et fructueux travail entre les équipes du Gouvernement malien et celle de la Banque mondiale qu’elle a félicité et remercié pour leur engagements. Les mandats et statuts de la Banque Mondiale limitent ses interventions en matière de DDR et concernent strictement le volet de la «réinsertion» socio-économique des ex- combattants, en phase avec les objectifs de développement. Pour conclure, elle précise que bien que la réinsertion n’intervienne qu’à l’issue des phases de désarmement et de démobilisation, il s’agit d’une étape cruciale dont le succès permettra la reconversion des ex-combattants dans les activités génératrices de revenus.

Mohamed BELLEM  

Source: LE COMBAT

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct