Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

RDC: l’église catholique appelle à la dépolitisation de la CENI

Le mandat des autorités de la CENI prend fin le 30 juin. Et les tractations pour les remplacer sont en cours.

A quelques jours de cette date butoir, la puissante église catholique sort de sa réserve. Elle appelle à une réforme de la centrale électorale.

“La révision de la loi electorale en vue de la dépolitisation de la CENI s’avère plus que nécessaire” a déclaré l’abbé Donatien Nshole, secrétaire général de la CENCO, la conférence épiscopale du Congo.

Dans l’état actuel de la loi, la CENI est dirigée par des délégués des partis politiques et de la société civile.

Le poste de vice-président de la centrale électorale est dévolu au parti majoritaire à l’assemblée nationale. Le porte-parole de l’institution est issu de l’opposition. Le président quant à lui est désigné par les confessions religieuses.

La CENI a été sous le feu des critiques durant le processus qui a abouti à l’arrivée au pouvoir du président Félix Tshisekedi. A plusieurs reprises, l’indépendance de l’institution a été remise en question par l’opposition et l’église catholique.

En RDC, les fidèles catholiques représentent près de 70% de la population. Une position qui permet à l’église de rester influente, y compris sur le terrain politique.

BBC

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct