Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Quelques chiffres sur les nouvelles opportunités offertes dans l’avenir par la Chine

1re série de données – Au cours des 40 dernières années depuis le lancement de la politique de réforme et d’ouverture, le volume total des importations de la Chine est passé de 18,7 milliards de yuans à 12 500 milliards de yuans, avec un taux de croissance annuel moyen de 18,1%.

Plus de 3 600 entreprises participeront à la première édition de l’Exposition internationale des importations de Chine (China International Import Expo, CIIE), dont plus de 200 entreprises du classement Fortune 500 et des entreprises leaders de leur secteur. Plus de 100 nouveaux produits et technologies seront présentés lors de l’Exposition.

La Chine souhaite ardemment depuis longtemps voir ses importations augmenter, en particulier depuis le 18e Congrès national du Parti communiste chinois, et elle a clairement proposé de développer activement les importations et obtenu des résultats remarquables. Du point de vue des échanges de biens, de 1978 à 2017, le montant total des importations chinoises est ainsi passé de 18,7 milliards de yuans à 12 500 milliards de yuans, avec un taux de croissance annuel moyen de 18,1%. En termes de commerce de services, de 1982 à 2017, les importations de services de la Chine ont été multipliées par 230, avec un taux de croissance annuel moyen de 16,8%.

En 2017, les importations de biens de la Chine ont atteint 1 841 milliards de dollars, soit 6,2 fois plus que la première année après son accession à l’OMC en 2002 ; les importations de services se sont élevées à 467,6 milliards de dollars et le déficit à 239,5 milliards de dollars, soit 10,1 et 798,3 fois plus respectivement qu’en 2002. La Chine est devenue le deuxième importateur mondial de biens et le deuxième importateur de services. La valeur annuelle des importations de biens et services représente environ 1/10e du total mondial.

Bai Ming, directeur adjoint de l’Institut d’études de marché international de l’Institut de coopération commerciale et économique internationale du Ministère du commerce, estime que des importations bien structurées et à une échelle appropriée ont des effets positifs sur l’amélioration de l’offre de facteurs de production nationaux.

Selon Zhao Ping, directeur du Département de recherches sur le commerce international du Conseil chinois pour la promotion du commerce international, l’expansion des importations était une initiative visant à satisfaire le désir de la population de profiter d’une vie meilleure. Au cours des 10 dernières années, le taux de croissance annuel de la consommation chinoise à l’étranger a atteint deux chiffres. En augmentant rationnellement les importations de biens de consommation et de services de haute qualité, on pourra enrichir les choix de consommation intérieure, guider le retour de la consommation à l’étranger, optimiser la structure de la consommation, promouvoir sa modernisation et satisfaire la demande pour une consommation individualisée, diversifiée et différenciée des gens.

2e série de données – Le taux de croissance des importations de la Chine est supérieur de 5,3 points de pourcentage à la moyenne mondiale, offrant un vaste marché et de précieuses opportunités de coopération aux entreprises du monde entier.

« L’organisation de la CIIE par la Chine aura une grande portée pour nous. Il s’agit d’un puissant geste de la part de la Chine pour soutenir le libre-échange et élargir son ouverture. Cela représente également pour nous une très rare occasion de présenter nos marques et nos produits sur le marché chinois », a déclaré une responsable de la société de produits de soins de santé Blackmores. Au cours du dernier exercice financier, les ventes de Blackmores en Chine ont atteint 143 millions de dollars australiens, soit une augmentation de 22%.

En 2017, la Chine a été le marché des principaux pays d’importation ayant connu la croissance la plus rapide. Le taux de croissance de ses importations a été respectivement supérieur de 8,9%, 5,5%, 5,4% et 5,3% à celui des États-Unis, de l’Allemagne, du Japon et du monde, offrant ainsi un vaste marché aux entreprises du monde entier, ainsi que des opportunités de coopération.

De son côté, le vice-ministre du Commerce, Wang Bingnan, a déclaré qu’en promouvant la plate-forme que constitue la CIIE, tout le monde pourra parler des grands problèmes du développement économique et commercial international, discuter et rechercher un développement commun et promouvoir une économie mondiale plus ouverte, et un développement allant dans une direction plus inclusive. plus équilibrée et gagnant-gagnant.

3e série de données – Après plusieurs ajustements indépendants consécutifs, le niveau de droits de douane total de la Chine a été ramené à 7,5%.

Le 1er novembre, la Chine a pris l’initiative d’accroître les importations et les réinvestissements : le taux des droits de la nation la moins favorisée de 1 585 produits taxables tels que la pierre et les équipements électromécaniques ont été à nouveau réduits. Après plusieurs ajustements indépendants, le niveau de droits de douane total de la Chine a été ramené à 7,5%.

Grâce à une série de mesures pragmatiques, la Chine a pleinement démontré sa ferme confiance en une expansion active des importations et une ouverture continue.

Avec l’optimisation de l’environnement d’affaires portuaire et la promotion de la facilitation des échanges transfrontaliers, le temps de dédouanement global des importations chinoises sera réduit d’un tiers par rapport à la fin de l’année dernière, passant de 97,39 heures à 65 heures. À la fin de 2021, le délai de dédouanement global des importations sera réduit de moitié, passant à 48 heures, soit la moitié de de 2017. De plus, les services de douane et autres ont également mis au point une série de mesures de facilitation pour la CIIE.

Selon Wang Bingnan, l’organisation de la CIIE constitue également une annonce politique visant à promouvoir une nouvelle vague d’ouverture. La Chine poursuivra sans faiblesse son ouverture, elle s’ouvrira au monde extérieur avec plus de force et à un plus haut niveau, favorisera son propre développement en même temps que le développement commun mondial et créera pour les pays du monde entier de nouvelles occasions de partager les dividendes de la Chine.

Wang Wei, Ouyang Jie et Yu Jingwei

Quotidien du Peuple

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct