Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Protection civile : le Mali connait sa première femme lieutenant-colonel

La Protection civile sous le commandement du ministère de la Sécurité  a procédé à une nomination d’une de ses agents, particulièrement du personnel féminin. Il s’agit du commandant Aissata  Koné qui passe au grade de lieutenant-colonel. En plus de la nomination, elle a également monté les couleurs comme d’habitude. C’était sous l’égide du directeur général de la Protection civile, le colonel Seydou Doumbia en présence de nombreuses hautes personnalités.

Aïssata Kone Lieutenant colonel Protection civile

Le DG de la Protection civile, le colonel Seydou Doumbia, après ses mots de bienvenue et de remerciements, dira que cette promotion est un peu particulière aujourd’hui car, c’est une femme qui vient d’être gradée pour la première de l’histoire du commandant  au lieutenant-colonel sapeur-pompier, c’est-à-dire de porter ce galon. Et d’ajouter qu’au nom du ministère et de la Protection civile, ils sont fiers de la nomination d’Aissata Koné, et veulent que ce grade soit pour elle une source d’exemplarité car, la Protection civile est un service émergent dans  tous les domaines.

Le personnel féminin montre sa valeur et prouve que dans ce domaine, il est très correct dans tout qu’il fait, dans tout ce qu’il entreprend.

Il a terminé ses propos en remerciant ses collaborateurs, la police, la garde nationale, la gendarmerie, les forces armées et la Minusma pour leur soutien car, ils sont tous présents aujourd’hui pour soutenir leur compagnonne qui vient d’être gradée.

Le chef de division des affaires sociales, le commandant Gisèle Villemur, dira qu’étant une femme, elle est très heureuse et surtout honorée de voir une femme lieutenant-colonel à la Protection civile. Elle a profité de l’occasion pour remercier une fois encore les autorités notamment les directeur général et le ministère de la Sécurité et de la Protection civile.

Le commandant a promulgué des conseils à sa subalterne qu’elle aime davantage d’abord par son travail. « Qu’elle sache qu’elle est là pour tout le monde », a-t-elle ajouté avant de remercier la presse malienne pour leur courage et leur bravoure.

 

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct