Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Promesse présidentielle de distribution de vivres: une première phase de 14 000 tonnes pour Bamako et Kayes

Le Premier ministre, Dr Boubou CISSE, a présidé, le samedi 9 mai, l’opération spéciale de distribution alimentaire gratuite. C’était dans l’enceinte de l’OPAM sise à Sogoniko, en présence du ministre Commissaire à la Sécurité alimentaire, Kassoum DENON, et de plusieurs membres du gouvernement.

 

Lors de son adresse à la Nation, le 10 avril dernier, le Président de la République a annoncé la distribution gratuite de 56 tonnes de vivres aux populations vulnérables. Cette promesse présidentielle pour circonscrire les effets socio-économiques de la pandémie du Coronavirus vient d’être matérialisée.

Cette première phase lancée par le Premier ministre a concerné la distribution de 14.000 tonnes de vivres dont 10.000 pour le district de Bamako et ses environs, et 4.000 tonnes pour la région de Kayes. Au total, 1.382.556 personnes bénéficieront de ces vivres, dont 354.256 dans la région de Kayes qui ont coûté 5.051.052.000 de FCFA.

A Bamako et ses environs, les bénéficiaires sont répartis entre les ménages vulnérables répertoriés par les chefs de quartier, les personnes vulnérables répertoriées par la DRDSES de Bamako et Kati ainsi que les personnes malades du COVID-19 et leurs contacts répertoriés par le ministère de la Santé et des Affaires sociales.

Aussi, 10 corporations professionnelles du district de Bamako les plus affectées par le COVID-19 bénéficieront de ces vivres. Il s’agit du RECOTRADE, les artistes et artisans, les syndicats des chauffeurs de Sotrama et de taxis, les travailleurs hôteliers et chômeurs techniques, la Maison de la presse, l’AMAP, l’ORTM, l’Association des veuves et orphelins de l’Armée.

Les dotations des différentes corporations ont été remises à leurs ministres de tutelle, à savoir le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Général de Division Ibrahima Dahirou Dembélé, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha Bah, le ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Hamadou Konaté, le ministre de la Communication, Yaya Sangaré, le ministre de la Culture, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo et celui de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Nina Wallet Intalou.

Les 10 corporations affectées recevront chacune 10 tonnes de riz et 15 tonnes de céréales transformées, soit un total de 259 tonnes de vivres.

Pour les bénéficiaires de Kayes, chacun des 38.251 ménages répertoriés recevra individuellement 2 sacs de 50 kg de riz et 1 sac de 25 kg de céréales transformées comme les pâtes alimentaires. Les 10.000 personnes vulnérables recensées par la DRDSES de Kayes recevront chacune 25 kg de céréales transformées pour un total de 250 tonnes de vivres.

Le Premier ministre et les ministres qui l’accompagnaient ont fait le tour des magasins de stockage de riz et de céréales transformées prévus pour ravitailler les camions de livraison au fur et à mesure des opérations de distribution.

Le ministre Commissaire à la Sécurité alimentaire, Kassoum DENON, a expliqué que cette opération de distribution gratuite se fait dans la transparence. Selon lui, les vivres ont été remis aux maires qui les achemineraient dans leurs communes respectives.

Aux dires du ministre DENON, dans chaque commune bénéficiaire, une commission communale composée des conseillers communaux, des femmes, des jeunes et des chefs de quartier est chargée de distribuer les céréales. Il a rassuré que conformément à la volonté du Président de la République, les vivres arriveront aux vrais bénéficiaires.

PAR MODIBO KONE

INFO-MATIN

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct